La Lituanie va rétablir le service militaire obligatoire, craignant la Russie

0
60
Des soldats lituaniens subissent un entraînement aux opérations en zone urbaine, au centre international d’entraînement aux opérations de maintien de la paix, près de Yavoriv (Ukraine), le 14 septembre 2013, dans le cadre de l’exercice Maple Arch 2013 (caporal-chef David McCord/Affaires publiques/Armée de terre/5e Division canadienne)
Temps de lecture estimé : < 1 minute
Des soldats lituaniens subissent un entraînement aux opérations en zone urbaine, au centre international d’entraînement aux opérations de maintien de la paix, près de Yavoriv (Ukraine), le 14 septembre 2013, dans le cadre de l’exercice Maple Arch 2013 (caporal-chef David McCord/Affaires publiques/Armée de terre/5e Division canadienne)
Des soldats lituaniens subissent un entraînement aux opérations en zone urbaine, au centre international d’entraînement aux opérations de maintien de la paix, près de Yavoriv (Ukraine), le 14 septembre 2013, dans le cadre de l’exercice Maple Arch 2013 (Archives/caporal-chef David McCord/Affaires publiques/Armée de terre/5e Division canadienne)

La Lituanie va rétablir temporairement le service militaire obligatoire, vu l’actuel environnement géopolitique, a indiqué mardi la présidente lituanienne Dalia Grybauskaite, alors que ce pays balte craint le grand voisin russe, son ancienne puissance dominante.

Nous devons rétablir temporairement le service militaire obligatoire, a déclaré la présidente après une réunion d’urgence du Conseil national de défense. L’actuel environnement géopolitique requiert un renforcement et une accélération du recrutement pour l’armée, a-t-elle ajouté.

Le projet, qui doit encore obtenir l’approbation du parlement, prévoit un appel sous les drapeaux limité à 3.500 hommes par an, âgés de 19 à 26 ans, pour une période de neuf mois.

Les premiers conscrits devront se présenter dans les casernes cet automne.

La Lituanie avait abandonné le service militaire obligatoire en 2008, quatre ans après son adhésion à l’Otan. Son armée de métier compte actuellement 8.000 hommes, à qui s’ajoutent quelque 4.500 réservistes.