Le Canada sera responsable de la coordination de la formation de la police militaire ukrainienne

0
147
Le Canada aidera l'Ukraine à former sa police militaire (AFP)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Le Canada aidera l'Ukraine à former sa police militaire (AFP)
Le Canada aidera l’Ukraine à former sa police militaire (AFP)

Alors que le conflit en Ukraine s’aggrave et que l’administration américaine n’exclut plus de renforcer l’aide militaire à l’Ukraine et de lui fournir des armes contre les séparatistes prorusses, le Canada se joindra à la Commission mixte É.-U.-Ukraine sur la réforme de la Défense et la collaboration bilatérale, afin de mieux coordonner la prestation continue d’aide aux Forces armées ukrainiennes.

La Commission mixte É.-U.-Ukraine représente le moyen le plus efficace de s’assurer que les occasions de formation et les dons offerts par le Canada à l’Ukraine sont appropriés, coordonnés et synchronisés avec l’allié du Canada, soit les États-Unis, a déclaré le 2 février le ministère canadien de la Défense.

À la suite d’une invitation de la Commission mixte, le Canada dirigera donc le sous-comité de la police militaire et coordonnera les efforts de soutien à l’instruction de la Commission mixte à l’intention de la police militaire ukrainienne, précise le communiqué de la défense.

Lorsque la Commission mixte a été formée au mois de juillet 2014, le Canada a agi à titre d’observateur à la réunion inaugurale de la Commission mixte au mois d’octobre 2014, et, par la suite, a demandé et a reçu une invitation pour devenir membre de la Commission.

Le rôle principal du sous-comité de la police militaire est de coordonner les activités des nations participantes pour former et pour développer la force policière militaire en Ukraine. Plus de détails sur ce sous-comité seront disponibles au cours de l’engagement du Canada dans ce rôle de leadership. En plus de diriger le sous-comité, les Forces armées canadiennes planifient d’autres initiatives pour fournir de l’aide à l’instruction aux Forces armées ukrainiennes en ce qui concerne la police militaire.

«Notre gouvernement demeure ferme dans son engagement envers l’Ukraine, et notre travail dans le cadre de cette Commission mixte constitue la prochaine étape pour assurer la sécurité de l’Ukraine. En tant que leader au sein des activités de la Commission mixte, le Canada s’assure que l’expertise et l’expérience de nos hommes et femmes en uniforme contribuent largement au renforcement de la sécurité en Ukraine.», a déclaré le ministre de la Défense nationale, Rob Nicholson.

Par ailleurs, l’Ukraine espère recevoir des armes des États-Unis, qui envisagent maintenant très sérieusement cette hypothèse, deux jours avant la visite du secrétaire d’État américain John Kerry à Kiev alors que plusieurs ONG s’alarment de l’augmentation du nombre de victimes civiles dans l’est de l’Ukraine.

Au moins 24 personnes, dont 19 civils, ont encore été tuées au cours des dernières 24 heures selon des bilans annoncés mardi séparément par les autorités ukrainiennes et les rebelles.