Revue militaire hebdo (semaine du 09 au 15 février 2015)

18
Les cadets du CMRC saluent le drapeau Canadien tel qu’on le connaît aujourd’hui. (FAC)
Temps de lecture estimé : 5 minutes

Comme chaque semaine depuis plus de deux ans maintenant, 45eNord.ca a retenu pour vous l’essentiel de l’actualité de la semaine écoulée. Voici donc notre revue militaire hebdo, du 09 au 15 février 2015.

Le Canada célèbre le 50e anniversaire de son drapeau

Les cadets du CMRC saluent le drapeau Canadien tel qu’on le connaît aujourd’hui. (FAC)

Le Canada célèbre le 50e anniversaire de son drapeau national et, dimanche, le gouverneur général du Canada, David Johnston, a prononcé une allocution lors d’une cérémonie au parc de la Confédération à Ottawa alors que, sur mer, la Marine royale canadienne pour sa part pavoisait en l’honneur du 50e anniversaire du drapeau national du Canada.

La veille, à Montréal, des membres des Forces armées canadiennes ont interprété l’hymne national lors du match de hockey opposant les Maple Leafs de Toronto aux Canadiens de Montréal au Centre Bell et, vendredi, c’était le le Collège militaire royal du Canada, institution liée à la genèse du drapeau canadien qui commémorait son 50e anniversaire.

Le Canada célèbre le 50e anniversaire de son drapeau >>

Le Collège militaire royal du Canada célèbre le 50e anniversaire du drapeau canadien >>

Op IMPACT: recommandations sur la prolongation déposées

Le capitaine de vaisseau Paul Forget donne une mise à jour des opérations canadiennes en Irak, lors d'un point de presse, le 15 janvier 2015, à Ottawa. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

«Les recommandations[sur la prolongation de la mission en Irak, ndlr] ont été transmises au gouvernement», a déclaré avec un large sourire lors d’un point de presse à Ottawa le capitaine de vaisseau Paul Forget, porte-parole des Forces armées canadiennes, en réponse à une question de 45eNord.ca. Ça, ça ressemble à un sourire qui vaut au moins 6 mois de prolongation…

Opération IMPACT: recommandations au gouvernement transmises (VIDÉO) >>

Vous auriez pas vu mes obus?

US soldiers fire an Excalibur round from an M777 155mm howitzer in Helmand province, Afghanistan. (Archives/US Marine Corps)

L’armée canadienne a perdu trois obus à guidage de précision très sophistiqués, lorsqu’elle a quitté l’Afghanistan en 2011, à la fin de sa mission de combat, Opération ATHENA.

L’armée canadienne a perdu trois obus Excalibur en quittant l’Afghanistan >>

Le commandant de l’Aviation Yvan Blondin prend sa retraite

Le lieutenant-général Yvan Blondin et le journaliste Nicolas Laffont, au CIRRICQ, le 18 septembre 2013 (Gopinath Jeyabalaratnam/CIRRICQ)

Le général Tom Lawson, chef d’état-major de la défense, a annoncé, mercredi 11, la liste de nominations, de promotions et de départs à la retraite chez les officiers généraux des Forces armées canadienne (FAC) de cette année.

Le commandant de l’Aviation Yvan Blondin prend sa retraite, tandis que d’autres officiers sont promus >>

Remaniement ministériel et unilinguisme

Le Premier ministre Stephen Harper alors qu'il s'envolait pour le Sommet de l'OTAN au Pays de Galles qui se tient à Newport les 4 et 5 septembre 2014 (Bureau du Premier ministre)

Ça bouge du côté politique aussi. Après la démission surprise du chef de la diplomatie canadienne, John Baird, le Premier ministre Stephen Harper annonce un remaniement ministériel à quelques mois des élections fédérales et l’unilinguisme de Rob Nicholson, qui passe de la Défense, où il est remplacé par Jason Kenney, aux Affaires étrangères, est critiqué à Ottawa et à Québec. Remarquez, quand il ne répondra pas, c’est en Anglais ou en français qu’il ne répondra pas?

Stephen Harper remanie son conseil des ministres >>

L’unilinguisme de Rob Nicholson critiqué à Ottawa et à Québec >>

Le procès des présumés terroristes Esseghaier et Jaser se poursuit…sans dérailler

Raed Jaser et Chiheb Esseghaier, accusés d’avoir voulu faire dérailler un train de Via Rail. (AFP)
(AFP)

Le procès de Raed Jaser et Chiheb Esseghaier, accusés d’avoir voulu faire dérailler un train de passagers entre New York et Toronto, se poursuit et on a pu apprendre cette semaine que les deux accusés désiraient attendre le «feu vert» de leurs frères combattants à l’étranger avant de mettre leur plan à exécution,

Complot contre un train VIA Rail: Esseghaier et Jaser attendaient le «feu vert» >>

Création à Montréal d’un Observatoire sur la radicalisation et l’extrémisme violent

Michaël Zehaf Bibeau (photo tirée d’un compte Twitter)

Alors que les politiciens et les forces de l’ordre en parlent régulièrement, c’est au tour des universitaires d’entrer en jeu dans le dossier de la radicalisation et de l’extrémisme violent, avec la création, ici à Montréal, d’un observatoire sur la radicalisation et l’extrémisme violent avec, notamment, le Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Québec et du Canada (CIRRICQ)et l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke.

Création d’un Observatoire sur la radicalisation et l’extrémisme violent >>

Deux fusillades à Copenhague

Des enquêteurs se sont rendus sur les lieux du centre culturel à Copenhague, où une fusillade a fait au moins un mort le 14 février 2015 (Claus Bjorn Larsen/AFP)

La police a abattu un homme dimanche matin à Copenhague quelques heures après deux fusillades qui ont fait deux morts et cinq blessés dans la capitale danoise. Lors de la première fusillade, après Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher à Paris en janvier, la première dans la capitale danoise visait l’auteur des caricatures de Mahomet, Lars Vilk, et la deuxième une synagogue.

Fusillade à Copenhague lors d’un débat où participait l’auteur des caricatures de Mahomet Lars Vilk >>

La police abat un homme à Copenhague après deux fusillades >>

Minsk 2

Un soldat ukrainien lit un livre devant un feu de camp à Svitlodarsk près de Debatsleve le 15 février 2015 (Volodymyr Shuvayev/AFP)

Les dirigeants européens et les présidents ukrainien et russe sont parvenus cette à Minsk au terme de seize heures de négociations à se mettre d’accord pour imposer dès dimanche un cessez-le-feu et créer une zone démilitarisée élargie en Ukraine. C’est pas encore l’euphorie, mais, pour l’instant, malgré les récriminations des uns et des autres et quelques accrochages dans l,Est de l’Ukraine, le cessez-le-feu tient le coup.

Ukraine: accord conclu à Minsk, mais, ni Paris, ni Berlin ne sont « euphoriques » >>

Ukraine: la Russie, préoccupée, accuse Kiev et l’Occident de déformer les accords de paix >>

Ukraine: respect du cessez-le feu «globalement satisfaisant» >>

L’EI ne perd rien pour attendre

Le colonel Gregory Sierra, commandant de la 3e Brigade de combat blindée de la 4e Division d'infanterie de l'Armée américaine lors d'une cérémonie le 12 février 2015 à Fort Carson, au Colorado, pour saluer le départ des troupes pour le Koweït (Grady Jones/U.S. Army)

Le ton commence à se durcir à Washington quand on parle du combat contre les djihadistes de l’État islamique. Obama demande au Congrès une autorisation de trois ans pour lutter contre l’EI, Obama est à l’offensive et, jeudi, plus de 4000 soldats de Fort Carson se préparaient à quitter leur base au Colorado pour le Koweït, où ils constitueront la plus grande force terrestre des États-Unis dans cette région troublée.

Lutte contre l’État islamique: Obama demande au Congrès une autorisation de trois ans >>

Obama: la coalition est à l’offensive et l’EI sera vaincu >>

Quatre mille soldats américains partent pour le Koweït, prêts au combat contre l’EI >>

La vidéo de la semaine

«Les hommes et femmes des Forces armées canadiennes portent avec fierté le drapeau canadien sur leur uniforme. C’est un symbole qui les distingue tant au pays qu’à l’étranger et qui démontre à tous ceux qui le voient qu’ils représentent le Canada. Ce drapeau reflète notre identité nationale, nos valeurs et tout ce qui nous tient à cœur. Cet anniversaire est un jour spécial pour ceux et celles qui servent leur pays. C’est l’occasion pour tous les Canadiens de célébrer tout ce que ce drapeau représente et tout ce que nous défendons.», a déclaré pour sa part le général Tom Lawson, chef d’état-major de la Défense.