Afghanistan: attentat suicide à Kaboul, au moins 7 morts et 22 blessés

0
Un inspecteur afghan sur le lieu d'un attentat-suicide contre un véhicule de l'ambassade de Turquie le 26 février 2015 à Kaboul (Wakil Kohsar/AFP)
Un inspecteur afghan sur le lieu d’un attentat-suicide contre un véhicule de l’ambassade de Turquie le 26 février 2015 à Kaboul (Wakil Kohsar/AFP)

Au moins sept personnes ont été tuées et 22 autres blessées mercredi dans un attentat suicide dans le centre de Kaboul, a-t-on appris auprès de responsables locaux.

« Les premières informations font état de sept morts et 22 blessés, dont des femmes et des enfants », a dit à l’AFP Sayed Kabir Amiri, le chef des hôpitaux de la capitale afghane.

« Les premières informations font état de sept morts et 22 blessés, dont des femmes et des enfants », a déclaré à l’AFP le chef des hôpitaux de la capitale afghane, Sayed Kabir Amiri.

Selon le porte-parole du ministère de l’Intérieur Sediq Sediqqi, qui a confirmé l’attaque suicide, « il s’agit d’une voiture chargée d’explosifs qui a explosé près du siège de la police du quartier ».

Sur le site de l’explosion, entendue dans le centre de Kaboul vers 16H30 (12H00 GMT), plus d’une dizaine de véhicules étaient endommagés, a précisé M. Sediqqi.

Les locaux de police où l’explosion a eu lieu se trouvent tout près de l’enceinte du palais présidentiel, du ministère de la Défense et de celui des Finances.

L’attentat n’avait pas été revendiqué dans l’immédiat, mais le mode opératoire correspond à celui utilisé par les insurgés talibans, qui visent généralement les symboles du pouvoir en place à Kaboul.

Cet attentat intervient au moment où le président afghan Ashraf Ghani se trouve en voyage officiel aux États-Unis. A Washington, la question épineuse de la réconciliation nationale, et donc du processus de paix avec les talibans afghans, était à l’ordre du jour des discussions.

Le dernier attentat suicide d’ampleur à Kaboul remonte au 26 février, lorsqu’un kamikaze à bord d’une voiture s’est fait exploser contre un convoi diplomatique turc appartenant à la mission de l’Otan, faisant deux morts.

Les commentaires sont fermés.