15h52 (HNE) Chérif Chekatt, l’auteur de l’attentat de mardi contre le marché de Noël à Strasbourg, a été tué par la police jeudi soir dans le quartier Neudorf, a-t-on appris de source proche du dossier.

16h57 (HNE) Le groupe armé État islamique revendique l’attentat de Strasbourg via l’agence Amaq et qualifie son auteur, Cherif Chekatt, de “soldat de l’Etat Islamique”

Martin Dempsey pourrait discuter à Séoul d’un éventuel déploiement du système de missile THAAD

0
Le Chef d'état-major des armées des Etats-Unis, le général Martin Dempsey, en septembre 2013, alors qu'il était accueilli le vice-amiral sud-coréen Won à Séoul, Corée du Sud le 29 septembre 2013.(Mass Communication Specialist 1re classe Daniel Hinton/DoD)
Le Chef d’état-major des armées des Etats-Unis, le général Martin Dempsey, en septembre 2013, alors qu’il était accueilli le vice-amiral sud-coréen Won à Séoul, Corée du Sud le 29 septembre 2013.(Archives/Mass Communication Specialist 1re classe Daniel Hinton/DoD)

Le chef d’état-major des armées des États-Unis, Martin Dempsey, se rendra en Corée du Sud jeudi 26 mars pour discuter avec son homologue sud-coréen du renforcement de l’alliance militaire bilatérale dans un contexte où l’attention sera portée vers l’éventuel déploiement du système de défense antimissile à haute altitude THAAD (Terminal High Altitude Area Defense) sur le sol sud-coréen.

Le général Dempsey sera à Séoul pour une visite de trois jours, durant laquelle il aura un dialogue avec le chef du Comité d’état-major interarmées (JCS) sud-coréen, Choi Yun-hee, et rencontrera le ministre de la Défense Han Min-koo, rapporte l’agence sud-coréenne Yonhap.

Cette rencontre aura donc lieu avant le Dialogue de défense intégrée Corée-USA (KIDD) qui se déroulera mi-avril à Washington et où la Corée du Sud sera représentée par Ryu Je-seung, vice-ministre de la Défense, alors que David Helvey, vice-secrétaire adjoint américain à la Défense pour l’Asie de l’Est, sera à la tête de la délégation des Etats-Unis.

«Les chefs des JCS sud-coréen et américain renforceront leurs relations, réaffirmeront leur volonté solide pour la paix et la stabilité sur la péninsule coréenne et discuteront des moyens de développer l’alliance dans le futur», a déclaré le JCS dans un communiqué.

«Ils devraient discuter d’une série de sujets urgents, dont la façon de traiter les menaces nucléaires et de missiles de la Corée du Nord et l’état de préparation du transfert du contrôle opérationnel en temps de guerre (OPCON)», a aussi déclaré un officier du JCS.

Le lancement d’un missile du système THAAD (US Missile Defense Agency)

La visite de Dempsey interviendra dans un contexte de spéculations selon lesquelles les deux chefs pourraient discuter de l’éventuel déploiement du système THAAD sur le sol sud-coréen.

L’armée sud-coréenne envisage depuis quelques années d’acquérir le système THAAD pour renforcer la capacité d’interception de son système KAMD (Korea’s Air and Missile Defense).

Il s’agit des sujets de sécurité les plus urgents et importants, non seulement entre Séoul et Washington mais aussi en termes de relations avec la Chine.

Pékin, de son côté, exerce une pression de plus en plus forte sur la Corée du Sud pour qu’un tel déploiement ne s’effectue pas, en avançant que cela irait à l’encontre de ses intérêts en matière de sécurité.

Mais Séoul affirme que le déploiement du système de défense THAAD servirait à mieux contrer les menaces nucléaires et de missiles de la Corée du Nord et renforcerait sa défense nationale.

Le Terminal High Altitude Area Defense (THAAD) est un système de missiles anti-balistiques américain en service depuis 2008 conçu, construit et monté par Lockheed Martin Space Systems en tant que principal contracteur.

Il est destiné à détruire les missiles balistiques de portées moyenne ou intermédiaire dans leur dernière phase d’approche en s’écrasant contre eux (hit-to-kill).

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.