15h52 (HNE) Chérif Chekatt, l’auteur de l’attentat de mardi contre le marché de Noël à Strasbourg, a été tué par la police jeudi soir dans le quartier Neudorf, a-t-on appris de source proche du dossier.

16h57 (HNE) Le groupe armé État islamique revendique l’attentat de Strasbourg via l’agence Amaq et qualifie son auteur, Cherif Chekatt, de “soldat de l’Etat Islamique”

Un militaire américain et son cousin arrêtés aux États-Unis pour soutien à l’État Islamique

0
Hasan Edmonds, un militaire américain (droite) et son cousin Jonas (gauche) ont été inculpés pour "complot de soutien matériel à une organisation terroriste", en l'occurrence le groupe État islamique (EI) (Facebook)
Hasan Edmonds, un militaire américain (droite) et son cousin Jonas (gauche) ont été inculpés pour « complot de soutien matériel à une organisation terroriste », en l’occurrence le groupe État islamique (EI) (Facebook)

Un militaire américain a été arrêté à l’aéroport de Chicago d’où il s’apprêtait à s’envoler pour combattre dans les rangs djihadistes, de même que son cousin qui planifiait d’attaquer une installation américaine aux États-Unis, a annoncé jeudi le ministère de la Justice.

Hasan Edmonds, 22 ans, et Jonas Edmonds, 29 ans, ont été inculpés pour « complot de soutien matériel à une organisation terroriste », en l’occurrence le groupe État islamique (EI), et devaient comparaître jeudi devant une juge fédérale de l’Illinois (nord), selon un communiqué. Ils encourent quinze ans de prison et 250.000 dollars d’amende.

Les deux hommes ont été confondus par un agent du FBI sous couverture qui les surveillait depuis fin 2014. Leur plan prévoyait qu’Hasan, un garde national de l’armée de terre, mette son entraînement militaire au service des djihadistes du groupe EI, tandis que Jonas utiliserait l’uniforme de son cousin pour pénétrer dans une installation militaire et l’attaquer.

Hasan a été interpellé mercredi peu avant d’embarquer sur un vol vers Le Caire. Jonas a été arrêté au même moment à son domicile d’Aurora, dans l’Illinois, selon la même source.

Selon le procès verbal de l’agent du FBI infiltré, l’installation militaire visée est située dans le nord de l’Illinois et est bien connue de Hasan car il s’y était entraîné par le passé. L’attaque devait avoir lieu après le départ de Hasan.

« Selon l’acte d’inculpation, les accusés auraient comploté pour fournir un soutien matériel à l’EI et planifié de voyager à l’étranger pour soutenir l’organisation terroriste », a déclaré le vice-ministre de la Justice John Carlin.

« Ils avaient prévu d’attaquer des membres de notre armée à l’intérieur des États-Unis. De manière troublante, l’un d’entre eux porte en ce moment le même uniforme que ceux qu’ils visaient », a-t-il ajouté dans le même communiqué.

Les commentaires sont fermés.