Le gouvernement lance enfin l’appel d’offres pour le remplacement des avions de recherche et sauvetage

1
Des techniciens en recherche et sauvetage montent à bord d’un CC115 Buffalo lors d’un exercice de recherche et de sauvetage en 2010(Photo : Caporal Darcy Lefebvre, MDN)
Des techniciens en recherche et sauvetage montent à bord d’un CC-115 Buffalo lors d’un exercice de recherche et de sauvetage. (Archives/Caporal Darcy Lefebvre/MDN)

Comme le Messie, il était attendu depuis bien longtemps! L’appel d’offres pour le remplacement des aéronefs de recherche et de sauvetage à voilure fixe (ARSVF) est désormais lancé!

Sans fête ni fracas, le ministère des Travaux publics a lancé son appel d’offres, simplement signalé sur le site d’achat et vente du gouvernement.

Le ministère de la Défense nationale doit remplacer la flotte actuelle d’avions de recherche et de sauvetage à voilure fixe CC-115 Buffalo et CC-130H Hercules.

L’Aviation royale canadienne continuera d’utiliser des hélicoptères CH-149 Cormorant, ainsi que d’autres aéronefs polyvalents (comme le CH-146 Griffon) dans le cadre des fonctions de recherche et sauvetage.

Il y a plus de 1.000 missions de recherche et sauvetage chaque année, dans lesquelles l’Aviation royale canadienne participe. Ces missions peuvent inclure de l’aide vitale et médicale sur terre et en mer. La responsabilité du pays en matière de recherche et sauvetage s’étend sur plus de 18 millions de km² de terre et de mer.

Le ministère a l’intention de se procurer une flotte de nouveaux appareils dotés de capteurs, y compris le soutien en service pour une période de tout au plus 20 ans, en vue d’assurer une réponse efficace aux incidents de recherche et de sauvetage survenant n’importe où dans la zone de responsabilité du Canada.

Le lancement de l’appel d’offres intervient quasiment un an jour pour jour après le dévoiement des cinq possibles soumissionnaires:

  • Airbus Defense and Space (anciennement Airbus Military)
  • Alenia Aermacchi
  • Bell Boeing Joint Project Office
  • Embraer Defense and Security
  • Lockheed Martin

L’appel d’offres prend fin dans six mois, mais le vainqueur ne sera pas connu immédiatement, puisque le gouvernement prendra «le temps nécessaire» pour examiner les offres, comme nous l’a confié une source gouvernementale.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

DiscussionUn commentaire