L’équipe de recherche et sauvetage a terminé en mars son exercice annuel SAREX 2015

0
Le sergent Christian Morrissette, chef d’équipe, et le caporal-chef Cameron Hillier, membre d’équipe, deux techniciens en recherche et sauvetage du 442e Escadron de transport et de sauvetage, soignent un blessé simulé qui souffre de multiples blessures pendant le scénario d’écrasement d’avion, dans le cadre de SAREX, l’exercice annuel d’entraînement de l’Escadron, à Port Hardy, en Colombie-Britannique, le 3 mars 2015 (19e Escadre)
Le sergent Christian Morrissette, chef d’équipe, et le caporal-chef Cameron Hillier, membre d’équipe, deux techniciens en recherche et sauvetage du 442e Escadron de transport et de sauvetage, soignent un blessé simulé qui souffre de multiples blessures pendant le scénario d’écrasement d’avion, dans le cadre de SAREX, l’exercice annuel d’entraînement de l’Escadron, à Port Hardy, en Colombie-Britannique, le 3 mars 2015 (19e Escadre)

Le 442e Escadron de transport et de sauvetage de l’Aviation royale canadienne a terminé ce mois-ci son exercice annuel de recherche et de sauvetage (SAREX) qui s’est déroulé du 2 au 5 mars 2015 à Port Hardy, en Colombie-Britannique.

Un hélicoptère CH-149 Cormorant et deux avions CC-115 Buffalo, accompagnés de 70 militaires de la 19e Escadre Comox ont participé à l’exercice à partir de l’aéroport de Port Hardy.

Sur les quatre jours, les équipages de recherche et de sauvetage (SAR) ont perfectionné leurs compétences dans les diverses facettes d’un scénario majeur de recherche, un écrasement simulé d’avion et des évacuations sanitaires. Les scénarios d’entraînement ont permis de mettre à l’essai les capacités des militaires à retracer une radiobalise de détresse, à sauter en parachute pour atteindre la scène de l’écrasement, à administrer les premiers soins et à évacuer plusieurs blessés d’endroits éloignés.

Plusieurs autres organismes qui ont participé à ce SAREX 2015, notamment la Garde côtière canadienne, l’Association civile de recherche et de sauvetage aériens, le service des pompiers volontaires de Port Hardy, les techniciens ambulanciers de North Island et le détachement de la Gendarmerie royale du Canada de Port Hardy.

Le 442e Escadron représente le principal moyen d’intervention du Centre conjoint de coordination des opérations de sauvetage de Victoria en cas d’écrasement d’avion dans la région de recherche et de sauvetage de Victoria. Cette région compte 920 000 kilomètres carrés de terrain principalement montagneux en Colombie-Britannique et au Yukon, et s’étend à 600 milles nautiques au large dans l’océan Pacifique.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.