Les États-Unis ont mené une frappe contre un responsable des shebab en Somalie

0
Vue intérieure du centre commercial Westgate, le 30 septembre 2013 à Nairobi (James Quest/AFP)
Les États-Unis ont mené une frappe aérienne contre un haut responsable des islamistes shebab en Somalie et sont en train d’en évaluer le résultat, a annoncé le Pentagone vendredi. Certains médias rapportent qu’il s’ agirait du du cerveau de l’attaque du Westgate Mall en septembre 2013 qui avait fait plus de 67 morts et des centaines de blessés(James Quest/AFP)

Les États-Unis ont mené une frappe aérienne contre un haut responsable des islamistes shebab en Somalie et sont en train d’en évaluer le résultat, a annoncé le Pentagone vendredi.

L’opération, dans laquelle aucun soldat américain n’a été déployé au sol, a visé « une cible de grande valeur » des shebab, a déclaré le colonel Steven Warren, un porte-parole du Pentagone.

« Cette opération a visé le réseau shebab », a-t-il poursuivi.

« Pour l’heure, nous sommes en train d’évaluer les résultats de cette opération et donnerons de plus amples informations si et quand il y aura lieu de le faire », a dit le colonel Warren.

Un responsable du ministère de la Défense a indiqué à l’AFP que la frappe avait été menée par un drone.

Le Pentagone a refusé de commenter des informations de presse selon lesquelles la frappe aurait visé l’un des cerveaux de l’attaque du centre commercial Westgate de Nairobi.

Les shebab avaient mené cette opération spectaculaire qui avait fait au moins 67 morts en septembre 2013.

Les islamistes somaliens, liés à Al-Qaïda, restent la principale menace pour la paix en Somalie où les premières élections multipartites au suffrage universel depuis plus de 40 ans sont prévues en 2016.

Le pays est privé de réelle autorité centrale depuis la chute du régime autoritaire du président Siad Barre en 1991. Il est depuis en état permanent de guerre civile.

Les commentaires sont fermés.