Les Forces armées canadiennes démontrent leurs capacités opérationnelles dans le Haut-Arctique

4

Aujourd’hui, à Resolute Bay, s’amorce l’exercice militaire NOREX 2015, qui se poursuivra jusqu’au 30 mars. Environ 200 soldats de la Force régulière et de la réserve de l’Armée canadienne, y compris des Rangers canadiens, participent à l’exercice.

Dans le cadre du NOREX 2015, les soldats prendront part à des simulations d’incendie et effectueront des patrouilles dans des endroits isolés en devant composer avec de rudes conditions hivernales alors qu’ils démontreront la capacité de l’Armée canadienne d’affirmer la souveraineté du Canada dans l’Arctique.

En bref

Voici les unités de l’Armée canadienne qui participent à l’exercice NOREX 2015 :

o 31e Groupe-brigade du Canada (31 GBC), basé à London (Ontario);

o 2e Groupe-brigade mécanisé du Canada (2 GBMC), basé à Petawawa (Ontario);

o 1er Groupe de patrouilles des Rangers canadiens, basé à Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest).

Le 31 GBC et le 2 GBMC font partie de la 4e Division du Canada, de qui relèvent toutes les unités de la Force régulière et de la Réserve de l’Armée canadienne en Ontario, à l’exception d’une partie du nord-ouest de la province, qui est sous le commandement de la 3e Division du Canada.

Les Rangers canadiens sont « les yeux et les oreilles » des Forces armées canadiennes dans les régions nordiques, côtières et isolées peu peuplées du Canada. Ils procèdent à des patrouilles de surveillance et de souveraineté au besoin.

Citations

«La capacité des soldats canadiens de mener des opérations si efficacement dans l’Arctique illustre parfaitement les compétences de premier ordre qu’ils possèdent. Notre gouvernement a la volonté de maintenir des capacités opérationnelles dans le Nord du Canada, alors que nous continuons d’exercer une surveillance de toute activité ou agression représentant une menace à notre souveraineté et d’intervenir en conséquence.»,Julian Fantino, ministre associé de la Défense nationale.

«Chaque fois que nos soldats s’entraînent dans nos régions nordiques, nous atteignons trois objectifs : nous exerçons la souveraineté du Canada dans la région, nous rehaussons la capacité des Forces armées canadiennes à mener des opérations dans l’Arctique; et nous améliorons la coordination et l’interopérabilité entre les ministères lorsqu’il s’agit de réagir face à divers enjeux en matière de sécurité et de protection dans le Nord. Je suis très fier du rôle clé que jouent nos soldats dans le cadre de cet aspect essentiel de la Stratégie de défense Le Canada d’abord»,lieutenant-général Marquis Hainse, commandant de l’Armée canadienne.

«Le NOREX 2015 représente une excellente occasion pour les soldats de la 4e Division du Canada de mettre à l’épreuve leurs capacités de survie, de mobilité et de soutenabilité dans l’Arctique canadien, s’assurant ainsi que nos hommes et femmes en uniforme sont prêts à porter assistance aux Canadiens, peu importe où et quand l’aide militaire est requise.», brigadier-général Lowell Thomas, commandant, 4e Division du Canada.

Discussion4 commentaires

  1. Хороший ответ. 200 солдат, когда у русских 80 000 + 220 самолетов 🙂 Учение, так учение, но противопоставлять его русским очень и очень смешно 🙂

  2. Vyacheslav (Russia)

    Why not invited us watching..? such show deserves a good spectator! 🙂

  3. Vyacheslav (Russia)

    Our troops 80,000 soldiers conducted exercises in the Arctic. Canada may send its 200 soldiers get some experience..:).