Les forces irakiennes vont libérer Tikrit dans les trois jours

0
Des forces gouvernementales irakiennes et milices alliées prennent position aux abords de la province de Salaheddine, où se trouve Tikrit, fief du groupe Etat islamique, le 2 mars 2015 (Younis Al-Bayati/AFP)
Des forces gouvernementales irakiennes et milices alliées prennent position aux abords de la province de Salaheddine, où se trouve Tikrit, fief du groupe Etat islamique, le 2 mars 2015 (Younis Al-Bayati/AFP)

Les forces irakiennes qui assiègent la ville de Tikrit où sont retranchés des dizaines de jihadistes vont libérer d’ici trois jours cette ville du nord de l’Irak, a affirmé à l’AFP un porte-parole.

Karim al-Nouri, porte-parole des Unités de mobilisation populaire, a indiqué que cela ne prendrait pas plus de 72 heures pour bouter les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) hors de Tikrit.

Les Unités de mobilisation populaire jouent un rôle clé dans l’offensive lancée il y a deux semaines pour reprendre Tikrit à laquelle participent des milliers d’hommes de l’armée, de la police, de milices et de tribus.

Les derniers combattants de l’EI retranchés dans la ville, qui sont entre 60 et 70, sont encerclés de toutes parts, a ajouté M. Nouri qui s’exprimait depuis la périphérie de Tikrit, près du village d’Awja.

Selon lui, la libération de Tikrit sera annoncée une fois qu’un passage sécurisé aura été assuré au milieu des milliers d’engins piégés déposés par les jihadistes pour défendre la ville.

Les commentaires sont fermés.