Les Pays-Bas achètent leurs huit premiers chasseurs F-35

1
Vol en tandem pour ces F-35 (Photo: Lockheed Martin)
Vol en tandem pour ces F-35 (Photo: Lockheed Martin)

Les Pays-Bas ont signé le contrat d’achat de huit premiers avions de combat F-35 « Lightning II » pour remplacer à partir de 2019 leurs F-16 vieillissants, a annoncé ce jeudi 26 mars le ministère de la Défense à La Haye.

La signature du contrat a eu lieu mercredi soir à Washington en présence du directeur du programme « Joint Strike Fighter » (JSF), qui a donné le jour au F-35, le lieutenant-général Chris Bodgan, qui avait déjà critiqué dans le passé l’avionneur américain Lockheed Martin qui fabrique le F-35.

La ministre néerlandaise de la Défense, Jeanine Hennis-Plasschaert, s’est félicité que cet achat mette fin à douze ans de débat politique sur la succession des F-16. « C’est le point de non-retour » qui a été atteint, a-t-elle affirmé dans un communiqué.

Une large majorité de parlementaires néerlandais avait donné le mois dernier leur aval à cette acquisition, qui n’est que la première tranche d’un achat envisagé de 37 avions pour un montant total estimé à 4,5 milliards € (6,13 milliards $ CAD).

Les huit F-35 s’ajoutent aux deux prototypes déjà livrés et qui servent à la mise au point de l’appareil aux Etats-Unis ainsi qu’à l’entraînement d’un premier noyau de personnel.

Dès après la phase de test, prévue en 2018, les Pays-Bas pourront utiliser ces deux chasseurs à leur convenance.

Des 37 avions prévus, cinq resteront aux Etats-Unis pour la formation des pilotes et la poursuite du développement.

Les 32 autres seront basés aux Pays-Bas à partir de 2019, afin de succéder aux F-16 actuels, qui auront alors 40 ans de service.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

DiscussionUn commentaire