Musicien au combat: un flûtiste reçoit son écusson de l’école d’assaut aérien

0
Le sergent William J. Parks, au centre, un musicien du 3rd U.S. Infantry Regiment’s Old Guard Fife and Drum Corps , qu'on entend lors de toutes les cérémonies importantes à la Maison Blanche, à l'attention lors d'une performance (sergent 1re classe Richard Ruddle /US Army)
Le sergent William J. Parks, au centre, un musicien du 3rd U.S. Infantry Regiment’s Old Guard Fife and Drum Corps , qu’on entend lors de toutes les cérémonies importantes à la Maison Blanche, à l’attention lors d’une performance (sergent 1re classe Richard Ruddle /US Army)

Aux États-Unis, un flûtiste du 3rd U.S. Infantry Regiment’s Old Guard Fife and Drum Corps devient le premier musicien à obtenir son écusson du Air Assault Course de l’Armée américaine à Fort Benning.

Le sergent William J. Parks, 29 ans, est devenu le premier joueur de fifre, une flûte militaire, à subir avec succès l’entraînement ultra rigoureux de l’école d’assaut aérien qui prépare les soldats pour les opérations aéroportées, les procédures médicales aériennes d’évacuation, et, bien sûr le combat et l’assaut.

Pendant le cours, les étudiants s’entraînent, marchent, joggent, rampent, grimpent et font de la descente en rappel sur un total de 24 miles (près de 40 km), explique le capitaine Christopher M. Pegg, responsable du bataillon de formation pour le Centre de formation de la Garde nationale de l’Armée américaine à Fort Benning. Les élèves doivent pouvoir subir des épreuves physiquement exigeantes, récupérer en un jour ou deux, puis passer au défis suivants.

«Les soldats qui se présentent en bonne forme cardiovasculaire sont avantagés dès le début,» ajoute le capitaine. «Chaque épreuve physique nécessite du soldat de pouvoir transporter l’équivalant de son propre poids sur la distance prescrite».

Beaucoup de soldats réussissent, mais c’est tout de même la première fois qu’un musicien soldat du 3rd U.S. Infantry Regiment’s Old Guard Fife and Drum Corps se voit remettre l’écusson de l’école d’assaut aérien.

Créé le 23 février 1960, le Fife et Drum Corps est l’un des premiers corps musicaux de l’Armée américaine. C’est lui qui joue à toutes les cérémonies à la Maison Blanche pour les dignitaires et les chefs d’État. L’unité a également participé aux États-Unis à tous les défilés d’investiture présidentielle depuis le président John F. Kennedy en 1961.

Le 11 septembre 2001, lors de l’attaque terroriste sur le Pentagone, les soldats du Fife et Drum Corps ont aussi servi comme agents de liaison de l’Armée au Centre des opérations d’urgence de Washington, ont assuré la sécurité des installations et aidé à établir le poste de commandement sur le site de l’attaque.

Pour sa part, le sergent Parks déclare «Je pense que les compétences que j’ai apprises pendant ce cours me seront utiles dans n’importe quel emploi ou n’importe quelle situation», ajoutant «Je peux être un musicien, mais je suis un soldat d’abord.»

Après les forces spéciales qui assistent les Irakiens dans leur combat contre les djihadistes, si on leur envoyait des soldats musiciens…ça changerait le rythme du conflit…

Le 3rd U.S. Infantry Regiment’s Old Guard Fife and Drum Corps à l’ambassade américaine à Ottawa en 2102 (US Embassy)

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.