Obama rencontre la famille d’une otage de l’EI

Une déclaration qui est apparu sur un site militant a affirmé que Mueller a été tué dans une frappe aérienne jordanienne vendredi 6 février 2015, à la périphérie de la ville syrienne de Raqqa.
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Une déclaration qui est apparu sur un site militant a affirmé que Mueller a été tué dans une frappe aérienne jordanienne vendredi 6 février 2015, à la périphérie de la ville syrienne de Raqqa.
Enlevée par l’EI à Alep, dans le nord de la Syrie, en août 2013, Kayla Mueller, 26 ans, est morte début février.

Le président Barack Obama a rencontré vendredi la famille de l’humanitaire américaine Kayla Mueller morte début février alors qu’elle était aux mains des djihadistes du groupe État islamique.

M. Obama a rencontré Carl et Marsha Mueller, les parents de Kayla, ainsi que son frère Eric, à l’occasion d’une visite à l’hôpital des anciens combattants de Phoenix, en Arizona, a précisé la Maison-Blanche.

Enlevée à Alep, dans le nord de la Syrie, en août 2013, Kayla Mueller, 26 ans, est morte début février. Le groupe EI a affirmé qu’elle était décédée lors de bombardements menés par des avions de la coalition internationale. Washington a contesté ces informations sans détailler les circonstances de sa mort.

Il y a quelques semaines, M. Mueller avait critiqué la politique américaine consistant à ne jamais payer de rançon pour obtenir la libération d’otages, contrairement à d’autres pays occidentaux.

«Nous comprenons la politique de ne pas payer de rançon, mais d’un autre côté n’importe quel parent peut comprendre que vous feriez n’importe quoi pour ramener votre enfant à la maison», avait-il expliqué. «Nous avons essayé. Nous avons demandé. Mais ils placent la politique avant la vie de citoyens américains», avait-il ajouté.

L’exécutif américain a donné peu de précisions sur cette rencontre. «Les Mueller vivent en Arizona, c’était une occasion pour le président de les rencontrer», a indiqué Eric Schultz, porte-parole de M. Obama.