Opération Calumet: la mission de police dans la péninsule du Sinaï, c’est parti pour quatre ans

0
33 policiers militaires des Forces canadiennes sont partis de la BFC Trenton à destination de la péninsule du Sinaï, le 6 mars 2015. (Caporal Dan Strohan/Services d'imagerie de la 8e escadre)
33 policiers militaires des Forces canadiennes sont partis de la BFC Trenton à destination de la péninsule du Sinaï, le 6 mars 2015. (Archives/Caporal Dan Strohan/Services d’imagerie de la 8e escadre)

Lundi 23 mars, le contingent de la police militaire des Forces armées canadiennes a officiellement commencé à fournir des services de police pour les quatre prochaines années au personnel vivant dans les camps de la Force multinationale et Observateurs dans la péninsule du Sinaï, annonce la Défense canadienne dans un communiqué.

Le 6 mars, 37 personnes, comprenant des policiers militaires et du personnel de soutien, s’étaient envolés pour la péninsule du Sinaï en Égypte et avaient rejoint les 31 membres des Forces armées canadiennes qui étaient déjà déployés dans le cadre de l’opération CALUMET.

L’opération CALUMET constitue la participation du Canada à la Force multinationale et Observateurs (FMO), une opération indépendante de maintien de la paix dans la péninsule du Sinaï. Le Canada y fournit un contingent depuis le 1er septembre 1985.

L’unité de police militaire de la Force multinationale et Observateurs (FMO), elle, est le service de police de la Force multinationale. Elle fournit des services aux 1 700 employés militaires et civils de plusieurs pays participants à la mission et à environ 500 Égyptiens et autres ressortissants qui travaillent dans les camps de la FMO.

Les policiers militaires des Forces armées canadiennes s’occuperont quant à eux de la circulation, effectueront des patrouilles, et mèneront des enquêtes, des inspections et des fouilles, explique le ministère canadien de la Défense dans son communiqué. Ils seront chargés également des programmes de prévention du crime et de la sécurité générale dans les camps Nord et Sud.

«Les hommes et les femmes des Forces armées canadiennes sont des professionnels hautement qualifiés qui sont bien préparés pour cette nouvelle tâche et qui sont prêts à en relever les défis. J’ai entièrement confiance dans leur dévouement et dans leur aptitude à s’intégrer sans problème avec les forces armées de nos partenaires.», a déclaré à ce propos le lieutenant-général Jonathan Vance, commandant du Commandement des opérations interarmées du Canada

L’augmentation de la contribution du Canada à la FMO en 2015 montre que le Canada demeure résolu à collaborer avec ses partenaires et avec ses alliés pour soutenir la paix et la sécurité au Moyen-Orient, note aussi le ministère de la Défense.

«Le gouvernement est fier de l’excellent travail accompli par les Canadiens et les Canadiennes en uniforme dans la péninsule du Sinaï, en particulier au moment où ils assument des fonctions de police dans les camps de la Force multinationale et Observateurs. J’aimerais me joindre à la population canadienne pour les remercier de leur engagement, de leur détermination et de plus de trente années de contribution à la paix et à la stabilité dans la région.», a souligné pour sa part le ministre de la Défense nationale, Jason Kenney.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.