Yémen: deux pilotes saoudiens s’éjectent et sont récupérés par le USS Sterett

0
Le USS Sterett, à gauche, lors d,un exercice de lutte contre la piraterie dans le golfe d'Aden, le 11 décembre 2014. Le USS Sterett est déployé au sein du groupe du porte-avions Carl Vinson et soutient l'opération Inherent Resolve  par des opérations de sécurité maritime et des opérations de frappes en Irak et la Syrie (Archives/Maître de 3e classe Eric Coffre/US Navy)
Le USS Sterett, à gauche, lors d’un exercice de lutte contre la piraterie dans le golfe d’Aden, le 11 décembre 2014. Le USS Sterett est déployé au sein du groupe du porte-avions Carl Vinson et soutient l’opération Inherent Resolve par des opérations de sécurité maritime et des opérations de frappes en Irak et la Syrie (Archives/Maître de 3e classe Eric Coffre/US Navy)

Les forces américaines ont porté secours à deux pilotes saoudiens qui s’étaient éjectés jeudi de leur F-15 dans le Golfe d’Aden, un sauvetage pour lequel le roi d’Arabie saoudite a remercié le président Barack Obama, a-t-on appris de sources distinctes.

Un responsable américain de la Défense a indiqué vendredi qu’après avoir reçu une demande d’assistance de la part des autorités saoudiennes, les forces américaines basées dans la région avaient récupéré les deux pilotes, en vie, dans les eaux internationales du Golfe d’Aden.

Par la suite, une source à la Maison Blanche a précisé que M. Obama avait reçu les remerciements du roi saoudien pour ce sauvetage lors d’une conversation téléphonique intervenue vendredi.

Selon les premières indications, les membres de l’équipage pouvaient marcher, a précisé le responsable de la Défense, renvoyant vers les autorités saoudiennes pour avoir des précisions sur leur condition physique et sur la raison pour laquelle ils se sont éjectés de leur appareil.

« Entre la notification et le sauvetage, (il s’est) passé environ deux heures », a-t-il indiqué, précisant que la récupération s’était produite vers 17H20 heure de Washington (21H20 GMT).

Les opérations de sauvetage ont été coordonnées par le destroyer USS Sterett, avec la contribution du navire de transport amphibie USS New York et des forces basées à Djibouti. Un hélicoptère de Djibouti a récupéré les deux pilotes, a poursuivi cette source.

Une intervention militaire conduite par l’Arabie saoudite a été lancée jeudi au Yémen pour venir en aide au président Abd Rabbo Mansour Hadi, face aux avancées des rebelles chiites houthis, qui, selon Paris et Washington, sont soutenus par l’Iran.

Les pays du Golfe participent à cette intervention, ainsi que l’Egypte, la Jordanie, le Soudan, le Pakistan et le Maroc, selon Ryad. Les Etats-Unis, alliés du président yéménite, ont annoncé un soutien en logistique et en renseignement à cette coalition.

De son côté, la Maison Blanche a indiqué vendredi en début de soirée que le président Obama et le roi d’Arabie saoudite avaient discuté par téléphone dans la journée.

M. Obama a réaffirmé la solide amitié entre les États-Unis et l’Arabie saoudite et insisté sur le soutien des Etats-Unis à l’action menée par l’Arabie saoudite et ses alliés au Yémen, a indiqué Bernadette Meehan, une porte-parole du Conseil de sécurité nationale américain (NSC).

Les deux hommes ont convenu que l’objectif collectif est de parvenir à une stabilité durable au Yémen, a-t-elle précisé.

Les commentaires sont fermés.