Academi, le nouveau Blackwater, entraîne les forces spéciales canadiennes

0
Un membre des forces spéciales canadiennes en action. (Archives/COMFOSCAN/YouTube)
Un membre des forces spéciales canadiennes en action. (Archives/COMFOSCAN/YouTube)

Récemment, le gouvernement du Canada a accordé un contrat à – la très controversée – Academi, mieux connue sous son ancien nom de Blackwater. Dans le cadre de ce contrat, les mercenaires d’Academi entraînent des membres des forces spéciales canadiennes dans leur centre de formation de Caroline du Nord, aux États-Unis.

Il y a quelques mois, le gouvernement a annoncé vouloir faire l’acquisition de «système de remorques pour cibles mécaniques portatives pour être utilisées dans le cadre de l’entraînement simultané de dix personnes».

Ces remorques sont un système de cibles en acier conçu pour aider à développer les compétences de tirs au pistolet et à la carabine à des distances allant jusqu’à 300 mètres, a précisé à 45eNord.ca une porte-parole du ministère de la Défense nationale. Les remorques contiennent un certain nombre de cibles en acier et un certain nombre de cibles fixes. Les remorques sont conçues pour être remorqué derrière un véhicule ou peuvent également être utilisées dans un emplacement fixe.

Selon le ministère, dans le cadre du contrat de 635.000 $, des mercenaires du Centre de formation Academi doivent fournir des «instructions de formation pour le personnel des Forces armées canadiennes à l’égard de l’exploitation sécuritaire des remorques et des meilleures pratiques afin de maximiser les avantages des différents systèmes de cibles».

Toujours selon la Défense nationale, le personnel du Commandement des forces spéciales du Canada (COMFOSCAN) sont formés en Caroline du Nord, principalement en raison des équipements disponibles, tels que des champs de tir spécialisés pour du tir de précision et des cours de conduite défensive. De plus, ce type d’installations n’existeraient pas au Canada ou ne permettraient pas d’accueillir le nombre requis de personnel.

Par le passé, le Canada a envoyé des soldats à Blackwater (Academi) pour de la formation avant d’être déployé en Afghanistan, ce que le gouvernement avait défendu, notant la formation rigoureuse des soldats avant une mission dangereuse.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.