15h52 (HNE) Chérif Chekatt, l’auteur de l’attentat de mardi contre le marché de Noël à Strasbourg, a été tué par la police jeudi soir dans le quartier Neudorf, a-t-on appris de source proche du dossier.

16h57 (HNE) Le groupe armé État islamique revendique l’attentat de Strasbourg via l’agence Amaq et qualifie son auteur, Cherif Chekatt, de “soldat de l’Etat Islamique”

Contrat pour sept nouveaux hélicoptères de la Garde côtière à Bell Helicopter Textron à Mirabel

1
Denis Lebel, ministre de l'Infrastructure et responsable de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, a annoncé aujourd'hui qu'un contrat d'une valeur maximale de 156 millions de dollars a été attribué à Bell Helicopter Textron Canada pour l'approvisionnement et la livraison de sept hélicoptères de transport moyen pour la Garde côtière canadienne (GCC)(Pêches/Océans Canada)
Denis Lebel, ministre de l’Infrastructure et responsable de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, a annoncé un contrat d’une valeur de 156 millions $ à Bell Helicopter Textron Canada pour sept hélicoptères de transport moyen pour la Garde côtière canadienne (Bell Helicopter)

Bell Helicopter Textron Canada se voit accorder un contrat de 156 millions $ pour l’approvisionnement et la livraison de sept hélicoptères de transport moyen 412EPI pour la Garde côtière canadienne (GCC).

Denis Lebel, ministre de l’Infrastructure et responsable de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, en a fait l’annonce ce matin au nom de sa collègue Gail Shea, responsable de la Garde Côtière dans le gouvernement Harper.

Bell Helicopter est une filiale en propriété exclusive de Textron Inc., un leader de l’industrie des hélicoptères commerciaux et militaires. Textron est aussi connu pour dans le monde entier pour plusieurs autres grandes marques telles que Cessna ou Beechcraft.

«Ce contrat favorisera la croissance économique, la création d’emplois et les occasions d’affaires dans l’industrie aérospatiale canadienne, tout en assurant que les hommes et les femmes de la GCC continueront d’exécuter leurs importantes fonctions», souligne le communiqué qui annonce l’entente.

Bell Helicopter devrait fournir le premier appareil en juin 2016 et prévoit livrer par la suite un hélicoptère tous les trois mois.

Lors de sa visite des installations, le ministre Lebel a également pu constater les progrès réalisés dans la construction de 15 hélicoptères de transport léger, entreprise par Bell Helicopter au printemps 2014, souligne le communiqué. La livraison du premier hélicoptère de transport léger est en cours, et les autres seront tous livrés progressivement d’ici le mois de mars 2016.

Le plan de renouvellement de la flotte

L’acquisition d’hélicoptères de transport léger et moyen s’inscrit dans le Plan de renouvellement de la flotte de la Garde côtière, qui vise à remplacer un grand nombre de navires et d’hélicoptères au cours des 30 prochaines années.

Le Plan d’action économique de 2012 prévoyait un nouveau financement de 5,2 milliards de dollars pour le Plan de renouvellement de la flotte de la Garde côtière canadienne, incluant l’acquisition de nouveaux navires et hélicoptères.

65 pour cent des heures de vol des hélicoptères de la Garde côtière sont consacrées à la sécurité du trafic maritime, 15 pour cent aux opérations de déglaçage et 20 pour cent aux autres responsabilités liées aux divers programmes de la Garde côtière et du gouvernement du Canada, tels que des programmes relatifs à l’entretien et la construction d’aides à la navigation et d’équipement des télécommunications, des programmes relatifs au transfert de personnel et de matériel entre les navires et le littoral, et également des programmes relatifs à la recherche scientifique et à l’application de la législation sur les pêches.

«Le courage, l’engagement et les gestes héroïques de la Garde côtière canadienne sont une source d’inspiration. C’est un honneur et un privilège de produire ces hélicoptères pour la Garde côtière canadienne et nous avons hâte de les voir voler dans le ciel canadien.», a déclaré à ce propos le président de Bell Helicopter Textron Canada Ltd., Raymond Leduc.

La controverse avec Airbus

En mai 2014, le premier contrat pour la Garde côtière canadienne attribué à Bell Helicopter pour les 15 hélicoptères de transport léger Bell 429 avait toutefois provoqué une controverse avec la société Airbus.

Airbus Helicopters (anciennement Eurocopter) avait contesté le contrat de 172 millions $ en Cour fédérale en alléguant que l’appel d’offres comportait des critères très spécifiques qui étaient taillés sur mesure pour que Bell l’emporte.

Il y a un peu plus d’un mois, le juge Yvan Roy, de la Cour fédérale, a toutefois débouté Airbus Helicopters, déclarant que le processus suivi par le ministère fédéral des Travaux publics était irréprochable.

L’hélicoptère 412EPI de Bell

La Garde côtière canadienne utilisera la flexibilité du 412EPI de Bell pour soutenir les activités non militaires de plusieurs ministères et organismes gouvernementaux, dont le ministère de la Défense nationale, Pêches et Océans Canada et Environnement Canada. L’aéronef sera exploité dans toutes les régions du Canada, y compris les régions côtières, les eaux intérieures comme les Grands Lacs et la Voie maritime du Saint-Laurent, et de vastes zones arctiques du Canada.

D’abord présenté en mars 2013, le 412EPI de Bell améliore la plate-forme du Bell 412EP avec un nouveau poste de pilotage de verre entièrement intégré, fournissant des informations de vol essentielles en un un coup d’œil pour une plus grande prise de conscience de la situation et une plus grande sécurité. Ce système Pro ™ de Bell BasiX est spécifiquement conçu pour répondre aux exigences des hélicoptères bimoteurs.

La suite avionique comprend également des cartes à haute résolution numérique, des cartes électroniques et des cartes d’approche, un transpondeur ADS-B et des liaisons par satellite XM et HTAWS facultatives.

Le nouvel hélicoptère Bell 412EPI intègre également la puissance du moteur PT6T-9 Twin Pac® de de Pratt & Whitney, fournissant 15 pour cent plus de puissance que la norme de Bell 412, indique aussi l’entreprise de Mirabel. Les fonctionnalités du système BLR Strake et FastFin®, qui modifie la poutre de queue pour optimiser le flux d’air. améliorent quant à elles améliorer la manœuvre et la sécurité de l’hélicoptère.

«Lors de l’utilisation dans des endroits aux environnements extrêmes, le 412EPI Bell est le cheval de bataille qui soutiendra ces missions avec des performances supérieures», a également déclaré le président de Bell Helicopter Textron Canada.

L’approvisionnement de ces hélicoptères et des biens et services connexes requis soutiendra plus de 374 emplois directs et indirects au cours des cinq prochaines années, affirme Ottawa.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

DiscussionUn commentaire