Les forces spéciales saoudiennes impliquées au Yémen

0
Des forces spéciales saoudiennes lors d'un exercice conjoint avec les forces françaises en 2012 (Archives/Défense)
Des forces spéciales saoudiennes lors d’un exercice conjoint avec les forces françaises en 2012 (Archives/Défense)

Des forces spéciales saoudiennes sont impliquées dans l’opération militaire en cours au Yémen contre les rebelles chiites soutenus par l’Iran, a affirmé samedi un conseiller saoudien.

L’Arabie saoudite, à la tête d’une coalition arabe, mène depuis le 26 mars des raids aériens contre les rebelles et leurs alliés mais elle a indiqué qu’elle n’avait pas, pour le moment, l’intention de déployer des forces au sol.

L’armée et les forces spéciales de la marine saoudienne effectuent des opérations spécifiques, a noté le conseiller sans dire si ces troupes ont déjà opéré au sol.

« Les forces spéciales ont livré des armes et du matériel de communication aux partisans du président Abd Rabbo Mansour Hadi à Aden, la principale ville du sud », a déclaré à l’AFP le conseiller.

Selon lui, les forces spéciales de la marine ont une mission de coordination et d’orientation pour permettre aux partisans de M. Hadi de répliquer aux rebelles.

« Elles vont poursuivre leurs engagements aux côtés de ces combattants », a-t-il encore dit, indiquant que l’armée et les forces de la marine avaient été impliquées dans les opérations contre les rebelles qui avaient envahi l’île de Muyn, dans le détroit de Bab al-Mandeb, par lequel transite une partie du commerce mondial.

Vendredi, la coalition avait annoncé des raids aériens qui ont détruit sur cette île des équipements militaires et des missiles, qui auraient pu constituer une menace pour le trafic maritime.

« Les forces spéciales ont isolé l’île et l’opération se poursuit pour détruire ce qui reste de la présence des (rebelles) houthis », a déclaré le conseiller.

« Nous ne disposons pas de troupes, de troupes officielles saoudiennes à Aden », a dit laconiquement jeudi l’ambassadeur saoudien aux États-Unis, Adel al-Jubeir.

La question des troupes terrestres est sur la table mais une décision sera prise en fonction des circonstances et des besoins, a ajouté l’ambassadeur dans des déclarations publiées sur le site Saudi-US Relations Information Service.

 

Les commentaires sont fermés.