La Région canadienne du NORAD s’entraîne avec le United States Strategic Command

0
Un B-52H Stratofortress de la base aérienne de Minot Air Force Base, au North Dakota, lors de l'exercice «Polar Growl," le 1 avril 2015, où deux bombardiers ont été envoyés dans la région de l'Arctique, permettant aux équipages de parfaire leurs compétences de navigation et d'améliorer leur capacité à travailler avec des partenaires alliés. USSTRATCOM est l'un des neuf commandements combattants unifiés de la Défense américaine et il est chargé, notamment, de la dissuasion stratégique(Brittany Bateman/US Air Force)
Un B-52H Stratofortress de la base aérienne de Minot Air Force Base, au North Dakota, lors de l’exercice «Polar Growl, » le 1 avril 2015, où deux bombardiers ont été envoyés dans la région de l’Arctique, permettant aux équipages de parfaire leurs compétences de navigation et d’améliorer leur capacité à travailler avec des partenaires alliés.(Brittany Bateman/US Air Force)

La Région canadienne du NORAD (RC NORAD) a effectué des entraînements exhaustifs hier à l’appui de son mandat consistant à détecter et à dissuader toutes les menaces envers l’espace aérien souverain de l’Amérique du Nord et d’assurer la défense contre ces menaces, indique par voie de communiqué l’Aviation royale canadienne.

«L’occasion pour la Région canadienne du NORAD de collaborer avec des ressources du US Strategic Command a fourni à notre personnel une formation inestimable et réaliste. Cette formation témoigne de la qualité de nos relations avec nos partenaires américains dans l’atteinte de notre objectif commun visant à défendre l’espace aérien nord-américain.», a déclaré à ce propos le Major-général David Wheeler, commandant de la RC NORAD.

La RC NORAD a effectué des opérations d’interception et de passage sécuritaire de deux paires de bombardiers B‑52 Stratofortress revenant de vols d’entraînement de longue durée qui ont effectué des approches aérospatiales au Nord et à l’Est du Canada.

Le célèbre Boeing B-52 Stratofortress est un bombardier stratégique subsonique à réaction et à long rayon d’action conçu et construit par Boeing. Il est utilisé par l’United States Air Force (USAF) depuis les années 1950 et peut transporter jusqu’à 31 500 kg de bombes.

Des chasseurs CF 18 ont été dépêchés de la 3e Escadre Bagotville (Québec) et de la 4e Escadre Cold Lake (Alberta) afin d’intercepter deux paires de bombardiers B-52 Stratofortress, l’une à l’extrémité nord de la zone d’identification de défense aérienne du Canada, et l’autre à l’extrémité est de la zone, indique le communiqué de l’Aviation royale canadienne.

Les bombardiers B-52 Stratofortress effectuaient un entraînement appelé POLAR GROWL, une activité d’entraînement distincte dirigée par le United States Strategic Command.

Des avions de ravitaillement en vol KC-135 Stratotanker du NORAD ont été dépêchés de la base aérienne Fairchild, située à Spokane (Washington) et de la base Bangor de la Garde nationale aérienne, située à Bangor (Maine), afin de ravitailler les CF 18 canadiens en vol.

Le Secteur de défense aérienne du Canada (SDAC) de la 22e Escadre North Bay (Ontario) a effectué l’identification et le contrôle aérospatial des aéronefs canadiens pendant leur entraînement à l’interception. Il a également veillé au passage sécuritaire des B-52 américains dans l’espace aérien canadien une fois l’entraînement terminé.

«La capacité pour les Forces armées canadiennes et le NORAD de mener des opérations efficacement dans le Nord et dans l’Extrême-Arctique canadien constitue un volet essentiel de la défense de notre espace aérien souverain. Il s’agit d’un environnement où il est difficile de mener des opérations, mais grâce à des efforts coordonnés, nos hommes et nos femmes en uniforme, y compris les Rangers canadiens, répondent continuellement à l’appel du devoir afin de s’assurer que le Canada est prêt et capable à intervenir en cas de menace.», a déclaré pour sa part le ministre associé de la Défense nationale, Julian Fantino.

Le NORAD assure le maintien de la souveraineté aérienne américaine et canadienne grâce à un réseau composé d’alertes à la chasse, de ravitailleurs, d’avions de détection aérienne avancée et de systèmes de défense aérienne basée au sol soutenus par des radars de surveillance interorganisationnels et de défense.

Le NORAD est une organisation militaire binationale (États-Unis et Canada) chargée de la surveillance et du contrôle aérospatiaux ainsi que des alertes maritimes au Canada et aux États-Unis. Pendant plus de 50 ans, le NORAD a travaillé à la détection et à la dissuasion de toutes les menaces envers notre espace aérien souverain et à assurer la défense contre ces menaces.

Le United States Strategic Command (USSTRATCOM) quant à lui est l’un des dix « Unified Combatant Command  » dépendant du Département de la Défense des États-Unis (DoD). USSTRATCOM est l’un des neuf commandements combattants unifiés de la Défense américaine.Chargé, notamment, de la dissuasion stratégique, c’est ce commandement qui exerce le contrôle militaire sur l’ensemble des armes nucléaires déjà fabriquées des États-Unis

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.