Le NCSM Annapolis coule dans les eaux de la Colombie-Britannique (PHOTOS/VIDÉO)

0

Après sept longues années de procédures acharnées, la Société des récifs artificiels de la Colombie-Britannique (ARSBC) vient enfin de saborder le destroyer canadien NCSM Annapolis, qui servira de récif artificiel pour la faune et la flore locale.

Le NCSM Annapolis a servi dans la Marine royale canadienne de 1964 à 1996. Le navire a été désarmé en 1998 et a été vendu par le gouvernement fédéral à la Société des récifs artificiels de la Colombie-Britannique, le 11 mars 2008.

La Société des récifs artificiels de la Colombie-Britannique essaye de saborder le destroyer désarmé de 113 mètres de long depuis plus de six ans maintenant, mais a du faire face à de nombreux retards en raison de l’opposition de la Save Halkett Bay Marine Park Society, qui craint que l’épave sera source de pollution.

L’ARSBC affirmait pour sa part que l’Annapolis sera le «bateau le plus propre» jamais coulé. Des bénévoles l’ont préparé et nettoyé pendant des années pour qu’il puisse être pour coulé.

Après plusieurs tentatives d’empêcher le sabordage du navire, un juge fédéral a finalement levé les dernières interdictions à la mi-mars, ce qui a permis de faire couler le navire ce samedi 4 avril.

C’est peu après 13h (heure du Pacifique) que 12 sons de cornes se sont fait entendre, signalant la détonation imminente. Plusieurs explosions se sont alors fait entendre, et en moins de deux minutes, le navire avait sombré, marquant une nouvelle ère pour l’ancien destroyer, qui devient une aire de vie pour la faune et la flore locale et un terrain de jeu pour de nombreux plongeurs.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.