Le Premier ministre annonce le déploiement de 200 soldats en Ukraine (VIDÉO)

0

Stephen Harper a annoncé aujourd’hui, en compagnie du chef d’état-major de la Défense Tom Lawson et du ministre de la Défense nationale Jason Kenney, que le Canada allait envoyer jusqu’à 200 soldats en Ukraine jusqu’au 31 mars 2017.

Comme vous l’avait annoncé en exclusivité 45eNord.ca il y a quelques jours, une nouvelle mission de formation commencera cet été pour les militaires canadiens.

Déployés tant sur «le long terme» que sur une «base périodique», les militaires offriront notamment de la formation sur la neutralisation d’explosifs et de munitions, la neutralisation de dispositifs explosifs de circonstance, assureront la formation de policiers militaires, fourniront de la formation médicale, offriront de la formation sur la sécurité des vols, et donneront de la formation sur la modernisation du système de logistique.

La formation commencera cet été et aura principalement lieu au Centre de partenariat de l’OTAN pour la formation et l’éducation au maintien de la paix de Yavoriv, dans l’ouest de l’Ukraine, non loin de la frontière polonaise. Une autre partie de la formation aura lieu au centre de déminage du ministère de la Défense ukrainien, à Kamianets-Podilskyï, toujours dans l’ouest.

Une mission de 16 millions $/an

Le ministre de la Défense nationale Jason Kenney et le chef d’état-major de la Défense général Tom Lawson, en point de presse, le 14 avril 2015. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

«Le personnel des forces ukrainiennes profitera de l’entraînement de haut calibre que leur donneront les courageux hommes et femmes de nos forces armées canadiennes. Le Canada poursuivra son travail avec ses alliés pour garantir que l’Ukraine soit souveraine, unifiées et sécurisée», a déclaré le Premier ministre Harper.

Lors d’un point de presse suivant l’annonce du Premier ministre, le ministre de la Défense nationale a précisé que la mission coûterait 16 millions $ pour sa première année, mais que les coûts de la 2e ne sont pas encore finalisés.

La mission ne fait pas partie de l’Opération REASSURANCE, mais bien dans le cadre de la Commission conjointe États-Unis/Ukraine et du sous-comité chargé de la police militaire.

Répondant à une question de 45eNord.ca, le général Lawson est demeuré vague quant à savoir qui sera déployé dans le cadre de cette mission. Il a indiqué que des soldats à travers tous le pays seraient mobilisés, mais s’est refusé à dire si les militaires de Valcartier notamment seraient déployés, alors qu’ils seront en haute disponibilité opérationnelle.

Interrogé sur la possibilité que le gouvernement du Canada décide à fournir des armes à l’Ukraine, le ministre de la Défense a répondu que «toutes les options demeurent ouvertes», mais qu’il s’agit là d’une décision qui devrait être prise en partenariat avec les alliés du pays.

L’ambassadeur de la Russie au Canada a réagi en critiquant vivement cette nouvelle contribution militaire canadienne: «la décision du gouvernement du Canada d’envoyer 200 membres des forces armées canadienne en Ukraine est contre-productive et déplorable. Cela n’aide en aucune manière à résoudre le conflit interne et fratricide dans ce pays».

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.