Opération CARIBBE: le NCSM Athabaskan prend le relais pour la participation canadienne

38
Le NCSM Athabaskan amarré dans le port de Québec, en juin 2014, lors du Rendez-vous naval de Québec. (Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Le NCSM Athabaskan amarré dans le port de Québec, en juin 2014, lors du Rendez-vous naval de Québec. (Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Le NCSM Athabaskan amarré dans le port de Québec, en juin 2014, lors du Rendez-vous naval de Québec. (Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Le navire canadien NCSM Athabaskan a quitté Halifax aujourd’hui pour participer à l’opération CARIBBE.

Le NCSM Athabaskan prend la relève des navires Whitehorse et Nanaimo qui sont rentrés le 15 avril à la base des forces armées canadiennes à Esquimalt, en Colombie Britannique.

Il incarnera désormais la participation du Canada dans la campagne multinationale de lutte contre le trafic illicite orchestré par le crime organisé dans le golfe du Mexique, les Caraïbes et ses approches, et l’est du Pacifique au large des côtes du Mexique, d’Amérique centrale, de la Colombie et de l’Équateur.

En automne 2014, lors de son précédant déploiement dans le cadre de l’opération CARIBBE, le navire canadien avait participé à une interception record de 820 kg de cocaïne.

L’opération CARIBBE se poursuit depuis son lancement en novembre 2006 dans le but de à traquer, approcher, dissuader et appréhender les navires responsables des nombreux trafics illégaux qui sévissent dans les eaux internationales.

Le navire se joindra aux forces alliées dans la zone d’opération plus tard ce mois-ci. Ce sera le 6e navire de la Marine royale canadienne à participer à l’opération CARIBBE en 2015, et le 3e navire à être déployé de la Flotte canadienne de l’Atlantique.

Jason Kenney, ministre de la défense nationale a rappelé l’importance de l’engagement continue du Canada dans cette opération multinationale «Aux côtés des pays partenaires, nous restons fidèles à notre objectif de préserver la sécurité et la sûreté des Canadiens et de lutter contre le trafic illégal dans les eaux internationales.»

Pour sa part, le contre-amiral John Newton, commandant des Forces maritimes de l’Atlantique et de la Force opérationnelle interarmées a assuré que «Les Forces maritimes de l’Atlantique demeurent résolues à appuyer cette mission en continuant de déployer des navires et des marins.»

«Le NCSM Athabaskan compte une équipe dévouée de marins qui ont suivi un entraînement rigoureux et qui sont prêts à affronter les nombreux défis auxquels ils devront faire face durant leurs patrouilles. J’ai la certitude que leur mission sera une réussite.»

Un communiqué de presse nous apprend par ailleurs que le NCSM Athabaskan participera également au bicentenaire de la bataille de la Nouvelle-Orléans, en Louisiane. Le navire et son équipage se joindront aux États-Unis et à d’autres alliés pour commémorer la dernière bataille de la guerre de 1812 durant la semaine de célébrations qui se tiendra en Nouvelle-Orléans.