Opération IMPACT: 95 autres membres des Forces armées canadiennes de retour au pays

0
Des chasseurs CF18 de l’Aviation royale canadienne circulent sur la piste, au Koweït, au cours de l’opération IMPACT, le 13 novembre 2014 (Caméra de combat des Forces canadiennes, MDN)
Des chasseurs CF18 de l’Aviation royale canadienne circulent sur la piste, au Koweït, au cours de l’opération IMPACT, le 13 novembre 2014 (Archives/Caméra de combat des Forces canadiennes, MDN)

Environ 95 autres membres des Forces armées canadiennes (FAC) sont revenus au pays hier soir, 26 avril, à bord d’un aéronef CC150 Polaris après avoir participé à l’opération IMPACT, la contribution des FAC à la Force de stabilisation au Moyen Orient.

Ces militaires, qui étaient déployés depuis le début de l’opération en octobre 2014, sont retournés à leurs bases de la 14e Escadre Greenwood, en Nouvelle Écosse, de la 8e Escadre Trenton, en Ontario, et de la 4e Escadre Cold Lake, en Alberta.

Le 21 avril au soir, environ 125 membres des Forces armées canadiennes étaient revenus au pays après avoir été déployés en Irak et en Syrie, dans le cadre de l’opération IMPACT.

«L’Aviation royale canadienne est un partenaire fidèle, qui travaille avec notre Armée canadienne et notre Marine royale canadienne, ainsi qu’avec nos partenaires alliés tous les jours. Les Canadiens et les Canadiennes ont toutes les raisons d’être fiers tandis que nos militaires continuent d’appuyer l’opération IMPACT.», a déclaré à cette occasion le lieutenant-général Yvan Blondin, commandant de l’Aviation Royale Canadienne.

dossier_op-impact

La relève sur place a commencé à la mi-avril, et une rotation du personnel se poursuivra jusqu’à environ la mi-juin.

La relève sur place, souligne le communiqué de la Défense qui annonce ce retour, permet aux Forces armées canadiennes de reconstituer leurs forces en déployant une nouvelle rotation de militaires, permettant ainsi à ceux qui sont actuellement déployés de revenir au pays.

Environ 600 membres des FAC sont déployés au sein de la Force opérationnelle interarmées en Irak (FOI-I), qui comprend divers membres du personnel et d’éléments de soutien ainsi qu’une Force opérationnelle aérienne.

«La lutte du Canada contre l’EI continu, mais c’est avec plaisir que nous accueillions le retour de ces militaires courageux des Forces armées canadiennes. Votre contribution au courant des six derniers mois fait la fierté de notre nation et est un exemple pour le monde entier.», a souligné le ministre de la Défense nationale, Jason Kenney.

Le 30 mars 2015, la mission des Forces armées canadiennes a officiellement été prolongée pour une période pouvant aller jusqu’à douze mois, et la portée des frappes aériennes contre le groupe armé État islamique a été étendue pour inclure la Syrie.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.