Opération IMPACT: les Forces armées canadiennes effectuent leur première rotation

0
Le commandant de la 14e escadre, le colonel Ian Huddleston (à droite) et l'adjudant-chef Pierrot Jette (deuxième à droite) avec une grande partie de l'équipe de commandement, accueillent les membres de l'escadre de retour de l'Opération Impact au Moyen-Orient. (Cpl Don Kirkwood/14e escadre Greenwood)
Le commandant de la 14e escadre, le colonel Ian Huddleston (à droite) et l’adjudant-chef Pierrot Jette (deuxième à droite) avec une grande partie de l’équipe de commandement, accueillent les membres de l’escadre de retour de l’Opération Impact au Moyen-Orient. (Cpl Don Kirkwood/14e escadre Greenwood)

Le 21 avril au soir, environ 125 membres des Forces armées canadiennes sont revenus au à bord d’un aéronef CC-150 Polaris après avoir été déployés en Irak et en Syrie, dans le cadre de  l’opération IMPACT.

Ces militaires, qui étaient déployés depuis le début de l’opération IMPACT en octobre 2014, sont retournés à leurs bases de la 14e Escadre Greenwood, en Nouvelle Écosse, de la 8e Escadre Trenton, en Ontario, et de la 4e Escadre Cold Lake, en Alberta.

Pour cette opération en théâtre étranger, le système de relève qui permet aux forces canadiennes d’assurer une présence continue et une opérationnalité optimale à commencer sur place à la mi-avril. Une rotation du personnel qui devrait se poursuivre jusqu’à environ mi-juin annonce le communiqué de la Défense nationale.

« Je suis toujours heureux de constater le retour en toute sécurité de nos militaires après un long déploiement. Ces militaires et les membres de leurs familles font de grands sacrifices pour notre pays, et nous en serons toujours reconnaissants. Bien sûr, nous n’oublions pas non plus les militaires qui viennent tout juste d’être déployés »  Lieutenant-général Yvan Blondin, commandant de l’Aviation royale canadienne

Jason Kenney, le ministre de la Défense nationale a lui aussi également salué le travail effectué par les soldats revenant de leur déploiement: «Je suis fier d’accueillir au pays ces Canadiens admirables. Le travail qu’ils ont accompli au cours des six derniers mois servira de fondement à la contribution et à l’engagement continu du Canada dans la lutte internationale contre l’EIIS.»

Rappelons que l’opération IMPACT constitue la contribution des Forces armées canadiennes à la Force de stabilisation au Moyen Orient, soit la mission militaire de la coalition internationale contre l’État islamique en Irak et en Syrie.

Cette opération comprenant le déploiement de plus de 600 militaires canadiens a été prolongée le 30 mars dernier pour une période d’au moins douze mois.

Un nouveau mandat qui inclus également la conduite de frappes aériennes jusque sur le territoire syrien.

dossier_op-impact

Etudiant en relations internationales à Sciences po Toulouse en France, Bastien se passionne pour les questions de défense et de sécurité à l’internationale. Sa curiosité prononcée pour l’actualité militaire et l’attrait du journalisme l’on incité à rejoindre l’équipe de 45eNord en tant que stagiaire.

Les commentaires sont fermés.