Revue militaire hebdo (semaine du 13 au 19 avril 2015)

0

Comme chaque semaine depuis près de trois ans maintenant, 45eNord.ca a retenu pour vous l’essentiel de l’actualité de la semaine écoulée. Voici donc notre revue militaire hebdo, du 13 au 19 avril 2015.

Déploiement en Ukraine

Le ministre de la Défense nationale Jason Kenney et le chef d’état-major de la Défense général Tom Lawson, entourent le premier ministre Stephen Harper, le 14 avril 2015. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Stephen Harper a annoncé cette semaine, en compagnie du chef d’état-major de la Défense Tom Lawson et du ministre de la Défense nationale Jason Kenney, que le Canada allait envoyer jusqu’à 200 soldats en Ukraine jusqu’au 31 mars 2017. Et, comme il fallait bien s’y attendre,les Russes ne l’ont pas trouvé drôle du tout: déplorable, contre-productif, tentative de déstabilisation,le Kremlin n’a pas caché sa colère.

Le Premier ministre annonce le déploiement de 200 soldats en Ukraine (VIDÉO) >>

Arrivée d’instructeurs militaires en Ukraine, Moscou en colère proteste et dénonce >>

Le NCSM Athabaskan rejoint l’op CARIBBE

Le destroyer de la classe Iroquois NCSM Athabaskan a quitté Halifax hier soir pour se rendre participer à l’opération CARIBBE (Marine Royale canadienne)

Le navire canadien NCSM Athabaskan a quitté Halifax aujourd’hui pour participer à l’opération CARIBBE. Le NCSM Athabaskan prend la relève des navires Whitehorse et Nanaimo qui sont rentrés le 15 avril à la base des forces armées canadiennes à Esquimalt, en Colombie Britannique.

Opération CARIBBE: le NCSM Athabaskan prend le relais pour la participation canadienne >>

Opération MARTILLO

Arraisonnement d'un vaisseau suspect dans les eaux internationales près du Costa Rica. (Photo: JIATF South)

Les gardes côtes américains, l’US Navy et la Marine royale canadienne ont saisi plus de 28.000 livres de cocaïne lors des six derniers mois. Une quantité de saisie record enregistrée par les alliés dans le cadre de l’opération MARTILLO menée au large des côtes pacifiques.

Opération MARTILLO: saisie de drogue record lors des six derniers mois dans le Pacifique >>

Le NCSM Iroquois bientôt décommissioné

On voit ici 8 vaisseaux de guerre canadiens quittant la BFC Halifax en novembre 2007: au premier plan le NCSM Iroquois, suivi d'un hélicoptère Sea King (Photo: caporal Rod Doucet, Service d'imagerie de la Formation, Halifax)

Après 43 ans de bons et loyaux service, le destroyer NCSM Iroquois sera décommissionné.La trop forte présence de rouille, de fissures et l’état général d’usure du navire ont obligé les autorités de la Marine royale canadienne à pousser l’Iroquois à la retraite.

Le NCSM Iroquois bientôt décommissioné après 43 ans de service >>

2e navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique: le NCSM Margaret Brooke

Margaret Martha Brooke prêtera son nom au 2e navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique. (MDN)

Le ministre de la Défense nationale, Jason Kenney, a annoncé cette semaine qu’un navire de patrouille extracôtier de l’Arctique (NPEA) sera nommé en l’honneur de Margaret Brooke, infirmière militaire de la Marine royale canadienne durant la Seconde Guerre mondiale. Le NCSM Margaret Brooke sera le 2e navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique.

Le NCSM Margaret Brooke sera le 2e navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique >>

4R22eR: entraînement CBRN en milieu urbain

150412-4r22r-cbrn-5

Après quelques années d’absence, l’entraînement CBRN (chimique, bactériologique, radiologique et nucléaire) est de retour au 4e Bataillon du Royal 22e Régiment (4R22eR), avec un niveau de complexité supplémentaire: dans un contexte de guerre urbaine. 45eNord.ca vous amène à un exercice de guerre chimique, bactériologique, radiologique et nucléaire.

Le 4e Bataillon du Royal 22e Régiment se met en alerte CBRN (PHOTOS/VIDÉO) >>

Le CMR au pas ca…den…cé!

La compétition de garde aux drapeaux bat son plein. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Samedi 18 avril, le Collège militaire royal de Saint-Jean a tenu sa traditionnelle compétition d’exercice élémentaire et de garde aux drapeaux. Leadership, rigueur et précision étaient les maîtres mots.

Compétition d’exercice élémentaire et de garde aux drapeaux tenue au CMR Saint-Jean (PHOTOS/VIDÉO)

Justice et enquête

Quatre marins britanniques de l'équipe de hockey de la Royal Navy venus participer à un tournoi à Halifax, devront plutôt faire face à la justice canadienne, accusés d'agression sexuelle en groupe (capture d'écran)

Le 16 avril 2015, le Service national des enquêtes des Forces canadiennes (SNEFC) a porté, contre quatre membres du Service naval du Royaume‑Uni qui étaient au Canada pour participer à un tournoi de hockey, des accusations relativement à des infractions liées à une agression sexuelle sévère en groupe contre une jeune civile à la 12e Escadre Shearwater, en Nouvelle-Écosse.

Quatre marins britanniques accusés de viol collectif font face à la justice canadienne >>

Terrorisme «domestique»

La GRC, à l'avant-garde de la lutte au terrorisme au Canada (Archives/Dickelbers/WikiC)

Coup sur coup, un homme de Chatham menace de faire sauter Parlement pendant qu’à Montréal, deux nouvelles arrestations de jeunes collégiens radicalisés de 18 ans qui planifiaient une attaque terroriste, que le Collège de Rosemont se débarrasse de l’activiste musulman Adil Charkaoui, qu’il estime «indirectement » à l’affaire et que, le comble, au Collège de Maisonneuve, où étaient inscrits plusieurs étudiants partis joindre les rangs du djihad, une policière spécialisée s’installera dorénavant dans l’établissement.

La lutte au terrorisme semble bien faire désormais partie de notre quotidien. Toto, oublie pas ton détecteur d’explosifs avant de partir pour l’école!

L’homme de Chatham qui menaçait de faire exploser le Parlement reste derrière les barreaux >>

Deux nouvelles arrestations de jeunes radicalisés à Montréal >>

Lutte contre la radicalisation à Montréal: Collège de Rosemont et Charkaoui, c’est fini! >>

Lutte à la radicalisation: dorénavant, une policière en permanence au Collège Maisonneuve >>

Sur la scène internationaleYémen

Le palais présidentiel détruit par des raids le 17 avril 2015 à Taez (Taha Saleh/AFP)

L’Arabie saoudite a promis samedi de prendre en charge le coût des opérations humanitaires urgentes de l’ONU au Yémen, où la coalition arabe qu’elle dirige mène des frappes aériennes pour soutenir les partisans du président en exil contre une rébellion chiite et où le bilan des morts, des blessés et des déplacés grimpe tous les jours. En outre, pendant ce temps, Al-Qaïda profite du chaos.

Yémen: 27 morts dans des violences nocturnes dans le sud-ouest >>

Yémen: Ryad se chargera du coût humanitaire du conflit >>

Yémen: Al-Qaïda s’empare d’un important camp militaire, saisit des armes lourdes >>

L’EI en Afghanistan

Des Afghans sur le lieu de l'attentat-suicide le 18 avril 2015 à Jalabad (Noorullah Shirzada/AFP)

Le groupe armé sunnite ultra-radical l’État Islamique (EI) a revendiqué l’attentat-suicide qui a fait au moins 33 morts et plus de 100 blessés samedi à Jalalabad, dans l’est de l’Afghanistan. les experts incitent à la prudence sur la question de la présence de l’EI en Afghanistan, mais sa présence dans le pays serait carrément ce que les Américains appellent un « game changer ». Et, après tous les sacrifices consentis, notamment par le Canada, un grande déception.

Afghanistan: premier attaque de l’EI, 33 morts dans un attentat-suicide devant une banque >>

L’organisation État Islamique est-elle vraiment présente en Afghanistan? >>

Bonnes nouvelles d’Irak

Vue générale de la raffinerie de Baïji au nord de Bagdad, le 5 août 2003 (Archives/Stan Honda/AFP)

La raffinerie de Baïji, la plus grande d’Irak, n’est «pas menacée pour l’instant» malgré l’offensive du groupe État islamique qui est parvenu à rentrer dans certains secteurs du site, a estimé cette semaine le plus haut gradé américain, le général Martin Dempsey.

En outre, le groupe État Islamique a perdu «de 25 à 30%» de terrain en Irak depuis son apogée en août et le début des frappes de la coalition internationale conduite par les États-Unis et des zones entières de grande importance ont été libérées, montre la carte dévoilée lundi aux médias par le Pentagone. En outre,

La plus grande raffinerie d’Irak «pas menacée pour l’instant » par l’EI, confirme le général Dempsey >>

L’EI a perdu «de 25 à 30%» de terrain selon la carte dévoilée par le Pentagone >>

La vidéo de la semaine

Revêtez vos combinaisons protectrices. On part en entraînement CBRN.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.