Sous-contrat de 170 millions $ à Lockheed Martin pour les nouveaux navires de patrouille extracôtiers

1
Le KV Svalbard, un navire de patrouille extracôtier de l'Arctique de classe DeWolf comme ceux que construira Irving pour le canada (Wikipédia)
Le KV Svalbard, un navire de patrouille extracôtier de l’Arctique de classe DeWolf comme ceux que construira Irving pour le canada (Wikipédia)

Lockheed Martin Canada a annoncé cette semaine qu’elle a reçu du maître d’oeuvre, Irving Shipbuilding, un sous-contrat évalué à plus de 170 M $ pour l’intégration du système de commandement et de surveillance de la nouvelle classe de navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique (NPEA) de la Marine royale canadienne.

Lockheed Martin Canada est l’un des premiers fournisseurs de niveau 1 pour la livraison des navires NPEA dans le cadre de la Stratégie nationale d’approvisionnement en construction navale (SNACN).

Lockheed Martin Canada sera responsable de l’intégration clé de sources de données et d’information sur la situation des navires et pour le commandement, le contrôle et l’aide à la décision à tous les niveaux de commandement pour les nouveaux navires, dit le communiqué de Lockheed Martin qui annonce ce contrat.

«Les navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique représentent une nouvelle capacité pour la Marine royale canadienne, qui aidera à réussir les missions, soit celle de patrouiller nos trois littoraux et de protéger notre souveraineté», avait déclaré en 2013 Kerry-Lynne D. Findlay, alors ministre associée de la Défense nationale, au moment de la signature du contrat de définition avec Irving. «Nous sommes engagés envers le travail complexe de reconstruire la flotte de surface de la Marine, de créer des emplois rémunérateurs dans le domaine de la marine et de garantir que le travail sera bien fait.»

En janvier 2015, l’attribution d’un contrat de 2,3 milliards $ à Irving Shipbuilding Inc. pour la construction de six navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique (NPEA) dans le cadre de la Stratégie nationale d’approvisionnement en matière de construction navale (SNACN) marquait le début de la phase de construction.

«Notre équipe facilite une étroite collaboration avec le chantier naval, les sous-traitants et la Marine, et nous sommes heureux de passer à l’étape de l’échéancier du programme NPEA», a déclaré pour sa part Rosemary Chapdelaine, vice-présidente et directrice générale de Lockheed Martin Canada. «Notre capacité à assurer la coordination entre les parties prenantes sur ces programmes complexes est notre modèle de réussite».

Lockheed Martin Canada affirme avoir pu tirer partie pour le programme de navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique de son système innovateur de gestion de combat déjà mis au point auparavant pour le programme de modernisation des frégates de classe Halifax, offrant ainsi. selon l’entreprise, une solution très efficace et à faible risque pour le projet.

«Ce contrat, ainsi que nos réalisations marquantes pour prolonger la vie des frégates de patrouille de classe Halifax, renforce la capacité de notre équipe à offrir une valeur durable pour la Marine royale canadienne et pour le Canada.», a également déclaré la directrice générale de Lockheed Canada.

La capacité navale ainsi bâtie au Canada permet aussi de pénétrer le marché mondial, fait observer l’entreprise, qui souligne que la récente attribution du contrat pour l’amélioration et la modernisation des systèmes des frégates en Nouvelle-Zélande était directement attribuable à l’expertise que Lockheed a pu acquérir au Canada avec le programme de modernisation des frégates de classe Halifax et au programme des navires extracôtiers de patrouille.

Les premiers navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique (NPEA) de la Marine royale canadienne devraient maintenant être livrés en 2018.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

DiscussionUn commentaire

  1. navire interessant ces extra cotier, excellent canon secondaire ce 25mm bushmaster, mais ou est le canon principale [ 40mm a 76mm]. je souhaite vraiment qu ils ajoute d autres canons ou missiles dans l avenir…