Attentat en Arabie: le groupe État islamique «doit être vaincu», dit l’ONU

0
Des policiers inspectent l'intérieur de la mosquée chiite qui a été frappée par un attentat-suicide, le 22 mai 2015 dans la province de Qatif (Husein Radwan/AFP)
Des policiers inspectent l’intérieur de la mosquée chiite qui a été frappée par un attentat-suicide, le 22 mai 2015 dans la province de Qatif (Husein Radwan/AFP)

Le groupe État islamique « doit être vaincu », a déclaré vendredi le Conseil de sécurité de l’ONU dans un communiqué condamnant l’attentat revendiqué par l’EI qui a fait au moins 21 morts et 81 blessés dans la mosquée chiite Ali Ibn Abi Taleb à Koudeih en Arabie Saoudite.

L’EI, un groupe extrémiste sunnite, voue une haine féroce à la communauté chiite, qu’il attaque avec cruauté, particulièrement en Irak où il a conquis d’importants territoires après ses victoires en Syrie.

Dans un communiqué mis en ligne sur des sites islamistes, l’EI affirme en effet que « les soldats du califat dans la province de Najd (Arabie saoudite, ndlr) » sont responsables de l’attaque, précisant qu’elle a été menée par un kamikaze qui a actionné une ceinture explosive qu’il portait sur lui dans la mosquée.

Le communiqué promet en outre aux chiites « des jours sombres » jusqu’à ce que « les soldats de l’EI » les « chassent de la péninsule arabique ».

Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé, eux, « leur profonde compassion et leurs condoléances aux familles des victimes de cet acte haineux et au gouvernement d’Arabie Saoudite », indique le communiqué du porte-parole de l’ONU.

« L’État islamique doit être vaincu » et « l’intolérance, la violence et la haine qu’il manifeste doivent être écrasés », déclare le texte, les membres du Conseil affirmant que cet attentat « ne les intimide pas, mais plutôt renforce leur résolution ».

Le Conseil appelle les différents pays à coopérer avec les autorités saoudiennes afin de traduire en justice les personnes impliquées « dans ces actes répréhensibles de terrorisme ».

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, avait pour sa part condamné lui aussi vendredi dans les termes les plus vigoureux l’attaque terroriste qui a visé la mosquée chiite dans le village de Koudeih.

«Le Secrétaire général souligne que de telles attaques contre des lieux de culte sont odieuses et ont pour but de déclencher des affrontements interconfessionnels. Il espère que les auteurs seront rapidement traduits en justice», a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

Ban Ki-moon a aussi présenté ses sincères condoléances aux familles des victimes et a exprimé sa sympathie au gouvernement et au peuple d’Arabie Saoudite.

*Avec AFP

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.