Brève rencontre intercoréenne et échanges de civilités à Moscou

0
Kim Yong-nam, président du Présidium de l'Assemblée populaire suprême de la République populaire démocratique de Corée, au défilé militaire du 70e anniversaire de la Victoire sur les nazis, samedi 9 mai 2015 à Moscou (Service de presse du Kremlin)
Kim Yong-nam, président du Présidium de l’Assemblée populaire suprême de la République populaire démocratique de Corée [Corée du Nord], au défilé militaire du 70e anniversaire de la Victoire sur les nazis, samedi 9 mai 2015 à Moscou (Service de presse du Kremlin)

Un émissaire sud-coréen participant à Moscou aux célébrations de la victoire de 1945 s’est brièvement entretenu avec le chef de l’État nord-coréen, à l’occasion d’une rare rencontre entre représentants de haut niveau des deux États rivaux, a rapporté dimanche l’agence Yonghap.

Le député sud-coréen Yoon Sang-Hyun, qui représentait à Moscou la présidente Park Geun-Hye lors des cérémonies saluant la victoire de l’armée rouge sur l’Allemagne nazie, a rencontré samedi Kim Yong-Nam, selon l’agence sud-coréenne, qui cite des responsables sud-coréens anonymes.

Les deux responsables s’en sont tenus à un échange de civilités, a ajouté Yonghap.

Kim Yong-Nam, dont la fonction est largement honorifique, s’est rendu en Russie après le désistement du numéro du régime communiste nord-coréen Kim Jong-Un.

Le jeune dirigeant nord-coréen, qui aurait dû effectuer à cette occasion son premier voyage officiel à l’étranger et son baptême du feu diplomatique, avait accepté en janvier l’invitation de la Russie. Mais il a finalement renoncé sous le prétexte de « questions intérieures ».

Cette rencontre intercoréenne survient alors que les tensions entre les deux Corées sont toujours fortes.

La Corée du Nord a revendiqué samedi le tir d’un missile balistique sous-marin et procédé à trois tirs de missiles mer-mer de courte portée.

Depuis la fin de la guerre de Corée (1950-1953), qui s’est conclue par un simple cessez-le-feu, Pyongyang et Séoul sont toujours techniquement en état de guerre.

La dernière rencontre intercoréenne de haut niveau a eu lieu en octobre. Trois responsables nord-coréens de haut rang avaient alors effectué une visite surprise en Corée du Sud à l’occasion des Jeux asiatiques.

Les commentaires sont fermés.