Déclaration du Premier ministre du Canada à l’occasion du Jour de la victoire en Europe

0

Le Premier ministre Stephen Harper a fait ce 8 mai une déclaration pour souligner le 70e anniversaire du Jour de la victoire en Europe lors de la Seconde Guerre mondiale.

«Aujourd’hui, le Canada et la communauté internationale marquent le 70e anniversaire de la victoire des Alliés en Europe contre l’Allemagne nazie, un régime fasciste enraciné dans le racisme et l’antisémitisme ayant commis des massacres et meurtri le monde à jamais avec l’Holocauste.

«Pour les Canadiens, ce jour est une occasion de s’arrêter un instant pour rendre hommage aux plus d’un million de courageux Canadiens et Terre‑Neuviens qui, aux côtés des Alliés, ont mis leur vie en péril pour mettre fin à la tyrannie en Europe. Ils l’ont fait pour protéger les valeurs de liberté et de démocratie qui sont si chères aux Canadiens, et parce que c’est ce qu’il convenait de faire.

«Ce jour est également l’occasion d’honorer la mémoire des plus de 45 000 généreux marins, soldats et aviateurs ayant consenti l’ultime sacrifice, et des plus de 55 000 autres qui ont été blessés au cours de la Seconde Guerre mondiale. Nous leur serons toujours reconnaissants, ainsi qu’à leurs familles, pour les services qu’ils ont rendus à notre pays.

«Dans des endroits comme Ortona, Juno Beach, Caen, la poche de Falaise et l’Escaut, où les Canadiens ont remporté d’importantes victoires contre les nazis, résonne encore l’honneur de nos vaillants militaires qui ont combattu avec tant de courage pour la liberté.

«Il y a quelques jours, j’ai eu le privilège de me joindre à des vétérans canadiens et à des Alliés qui participaient aux cérémonies marquant la libération des Pays‑Bas. Ce fut particulièrement gratifiant de voir de jeunes Canadiens – notamment des cadets – être des nôtres et apprendre, de manière très concrète, le rôle qu’a joué le Canada dans ce moment déterminant de la Seconde Guerre mondiale.

«En cet anniversaire de la victoire en Europe, rendons également hommage aux centaines de milliers de Canadiens qui ont travaillé avec acharnement sur le front intérieur pour produire le matériel de guerre dont nos militaires et nos alliés avaient besoin.

«Les immenses contributions apportées par le Canada, de même que le dévouement, l’ingéniosité et le professionnalisme dont ont fait preuve nos militaires durant la Seconde Guerre mondiale, ont généré envers notre pays une formidable reconnaissance de la communauté internationale, en plus de susciter en nous une immense fierté nationale qui nous a unis comme jamais auparavant. Pendant que nous approchons du 150e anniversaire de la Confédération canadienne en 2017, rendons hommage à cet important chapitre de l’histoire de notre pays, un chapitre que nos courageux hommes et femmes ont écrit avec leur sang et leur sueur sur les plages, dans les champs et dans les montagnes d’Europe.

«En ce jour historique, j’encourage tous les Canadiens à prendre le temps d’approfondir leurs connaissances au sujet de cet épisode remarquable de l’histoire de notre pays. Je demande également aux Canadiens de se joindre à moi pour exprimer notre sincère gratitude à l’égard de tous les membres des Forces armées canadiennes et de leurs familles, qui continuent de placer le bien‑être de notre grand pays devant le leur, ici, au pays, et dans des endroits comme l’Irak et la Syrie, afin que nous puissions vivre en paix.

«N’oublions jamais.»

Défilé à Ottawa et cérémonie au Monument de Guerre

Pour leur part, des anciens combattants maintenant âgés de 88 ans et plus qui ont risqué leur vie pour libérer du nazisme l’Europe et le monde lors de la Seconde Guerre mondiale ont défilé ce vendredi dans les rues d’Ottawa pour dire, eux aussi, «N’oublions jamais».

Le défilé a été suivi par une cérémonie au Monument commémoratif de guerre, près de la colline du Parlement.

Des vétérans, des dignitaires, des membres des Forces armées canadiennes et des jeunes se sont alors recueillis au Monument afin de souligner ce moment solennel et l’Orchestre de jeunes des Pays-Bas a interprété quelques morceaux en commémoration de cet anniversaire important et en hommage à la contribution des Canadiens à la libération de leur pays.

Le ministre des Anciens Combattants, Erin O’Toole, a appelé à cette occasion tous les citoyens à prendre une pause et à se souvenir du sacrifice «de ces Canadiens et Terre-Neuviens qui ont libéré les Pays-Bas du joug nazi, aux derniers jours de cette guerre».

Pendant ce temps, en Europe, le secrétaire parlementaire Rick Dykstra, qui y représente le gouvernement du Canada, et des vétérans canadiens qui ont pris part à la libération des Pays-Bas, ont également souligné le jour de la Victoire.

Alors que la semaine d’événements commémoratifs entourant le 70e anniversaire de la libération des Pays-Bas tire à sa fin, des délégués ont participé ce matin à une petite cérémonie privée de dépôt de couronnes au cimetière de guerre de la forêt de Reichswald.

La libération des Pays-Bas, à partir de l’automne 1944 jusqu’au printemps 1945, fut un des efforts les plus reconnus du Canada au cours de la Seconde Guerre mondiale et a contribué notablement à la victoire en Europe.

Demain, les délégués assisteront à la parade nationale et au festival de la libération, à Apeldoorn, avant de retourner au Canada.

Mardi, le Premier ministre Stephen Harper lui même avait a conclu ne visite de deux jours aux Pays-Bas, accompagné de membres du personnel des Forces armées canadiennes, d’Erin O’Toole, ministre des Anciens Combattants, du Général Tom Lawson, chef d’état-major de la Défense et du Major-Général à la retraite Richard Rohmer, conseiller spécial auprès du ministre des Anciens Combattants au sujet de la libération des Pays-Bas. Une délégation de plus de 60 vétérans canadiens et de près de 1 000 élèves et cadets canadiens avaient également accompagné le Premier ministre aux Pays-Bas pour les commémorations historiques du 70e anniversaire de la libération des Pays-Bas.

Rappel historique

Le 5 mai 1945, dans la ville de Wageningen, le lieutenant-général Foulkes acceptait la capitulation des troupes allemandes aux Pays-Bas.
La capitulation officielle des Allemands fut signée le 7 mai 1945, à Reims, en France.
Le lendemain, soit le 8 mai, le jour de la Victoire était déclaré en Europe, marquant ainsi officiellement la fin de la Seconde Guerre mondiale.
Au cours de la Seconde Guerre mondiale, des dizaines de milliers de soldats, de marins et d’aviateurs canadiens, y compris quelque 175 000 soldats canadiens de la Première Armée canadienne, ont joué un rôle de premier plan dans la libération des Pays-Bas.
Le coût de cette victoire fut élevé, puisque plus de 7 600 Canadiens y périrent.
Plus d’un million de Canadiens ont servi au cours de la Seconde Guerre mondiale.
Malgré une population de quelque 11 millions d’habitants, le Canada est devenu une puissance militaire importante, assumant désormais des responsabilités accrues en tant que membre de la communauté mondiale.
En 2014, le Canada a souligné le centenaire du début de la Première Guerre mondiale et le 75e anniversaire du début de la Seconde Guerre mondiale. De 2014 à 2020, le Canada soulignera les événements, les batailles et les conditions sociales qui ont marqué ces guerres.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.