La Région canadienne du NORAD commande un exercice binational dans le Nord et dans le Haut-Arctique

0

La Région canadienne du NORAD commande un exercice dans le cadre duquel du personnel et des aéronefs des forces militaires du Canada et des États-Unis seront déployés à divers endroits dans le Nord et le Haut-Arctique pour mener des opérations de détection et de défense aérospatiales, du 25 mai au 1er juin 2015.

Environ 300 militaires et 15 aéronefs participent à l’exercice Amalgam Dart, exécutant alors des opérations aériennes à partir de l’Alaska, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut en vue de vérifier les procédures d’intégration de la force binationale du NORAD et de s’entraîner dans le cadre de scénarios réalistes se déroulant dans le Nord et le Haut-Arctique.

Faits en bref

  • Le Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) est un organisme de commandement binational formé à la suite d’un partenariat entre le Canada et les États-Unis. Il est chargé d’assurer la surveillance et le contrôle aérospatiaux, ainsi que les alertes maritimes en Amérique du Nord.
  • L’exercice Amalgam Dart fournit un entraînement tactique fort utile auquel participent plusieurs régions du NORAD et qui nécessite le déploiement de ressources aériennes aux emplacements d’opérations avancés (EOA) situés au Canada, afin que le NORAD puisse maintenir une capacité crédible et immédiate d’adaptation à diverses situations en vue d’intervenir en réponse à une grande diversité de menaces.
  • L’exercice Amalgam Dart a pour objectif de déployer des ressources de détection aérospatiales dans le nord de sa zone de responsabilité, de déployer des ressources aériennes, de maintenir en puissance les opérations militaires à partir d’emplacements d’opérations avancés et de maintenir la force binationale au plus haut niveau de préparation.
  • Divers aéronefs et du personnel des forces militaires du Canada et des États-Unis prendront part aux opérations prévues dans le cadre de l’exercice Amalgam Dart :
    • à l’EOA de Yellowknife : des chasseurs F-15 Eagles des États-Unis;
    • à l’EOA d’Inuvik : des chasseurs CF-18 Hornet et un ravitailleur en vol CC-130T Hercules de l’Aviation royale canadienne (ARC);
    • à Resolute Bay : un escadron de radar mobile de l’ARC;
    • à la base des forces aériennes Eielson, en Alaska : des ravitailleurs KC-135 des É.-U. et un ravitailleur en vol CC-150T Polaris de l’ARC;
    • à la base interarmées Elmendorf-Richardson, en Alaska : des chasseurs F-22 et un avion E-3 (Système aéroporté de détection et de contrôle) des É.-U.

Citations

« Le Canada demeure un partenaire actif dans la sécurisation de l’espace aérien nord-américain. Nous contribuons fièrement à la seule organisation militaire binationale au monde, le NORAD. Des exercices comme Amalgam Dart démontrent la volonté de nos deux pays d’atteindre nos objectifs communs touchant des régions vitales du continent, comme le Nord et le Haut-Arctique. »

L’honorable Jason Kenney, ministre de la Défense nationale

« Le NORAD joue un rôle crucial dans la défense de nos deux pays, et sa mission n’a jamais été plus importante. L’exercice Amalgam Dart s’appuie sur nos succès passés pour que les gouvernements du Canada et des États-Unis aient une force souple et compétente. C’est avec des exercices comme celui-ci que nous continuerons à préparer les forces du NORAD à faire face à tous les dangers qui menacent nos pays, y compris ceux venant du Nord et de l’Extrême-Arctique. »

Amiral William E. Gortney, commandant du NORAD et de l’United States Northern Command

« L’exercice Amalgam Dart oblige nos forces à se déployer et à mener des opérations dans l’environnement le plus difficile qu’offre le continent. Même si la Région canadienne du NORAD a reçu le mandat de diriger les efforts cette année, c’est uniquement grâce à une intégration et à une collaboration harmonieuses avec nos partenaires des autres régions du NORAD que nous pourrons atteindre nos objectifs. L’exercice de cette année comportera un volet unique qui poussera notre personnel à exécuter leur mission dans le nord de notre zone de responsabilité. »

Major-général David Wheeler, commandant de la 1re Division aérienne du Canada et de la Région canadienne du NORAD

Les commentaires sont fermés.