Le Canada remet des mentions élogieuses à la marine américaine après l’incendie du NCSM Protecteur

0
Le USS Michael Murphy et USNS Sioux avaient porté assistance à l'équipage en danger du NCSM Protecteur. (Mass Communication Specialist 1st Class Daniel Barker/US Navy)
Le USS Michael Murphy et USNS Sioux avaient porté assistance à l’équipage en danger du NCSM Protecteur, en février 2014, lors de l’incendie de la salle des machines de ce dernier. (Mass Communication Specialist 1st Class Daniel Barker/US Navy)

Le contre-amiral Bill Truelove, commandant des Forces maritimes du Pacifique et de la Force opérationnelle interarmées du Pacifique, au nom du général Tom Lawson, chef d’état-major de la Défense, a remis des mentions élogieuses des Forces armées canadiennes, alors qu’il se trouvait à Pearl Harbor (Hawaï), à l’intention des unités à la marine américaine de la région d’Hawaï et au navire USS Michael Murphy.

Ces mentions élogieuses visaient leur soutien extraordinaire à l’égard de l’équipage du NCSM Protecteur alors qu’il affrontait un incendie en mer.

Le 27 février 2014, un grave incendie s’est déclaré dans la salle des machines du navire ravitailleur NCSM Protecteur alors qu’il faisait route vers son port d’attache d’Esquimalt (Colombie-Britannique) à la suite d’un déploiement de deux mois dans le Pacifique.

L’équipage a passé de nombreuses heures à combattre l’incendie, luttant vaillamment pour qu’il ne se propage pas, ce qui a permis de sauver le navire, le laissant toutefois sans alimentation électrique et sans puissance de propulsion. Le NCSM Protecteur se trouvait dans des eaux agitées à quelque 340 milles marins au nord-est de Pearl Harbor et avait besoin d’aide.

En moins de 24 heures, le navire américain USS Michael Murphy et la marine de la région d’Hawaï ont porté secours au NCSM Protecteur. Le USS Michael Murphy a remorqué le Protecteur et entrepris sans interruption des voyages pour transporter de la marchandise, effectuer des évacuations, donner son soutien médical et mener des opérations variées de soutien afin d’assurer la sécurité du navire et de son équipage. La marine de la région d’Hawaï a coordonné les navires de la marine américaine, les transports aériens stratégiques et les activités de maintenance de la flotte qui ont permis le retour du NCSM Protecteur à Pearl Harbor.

À l’arrivée du Protecteur à Pearl Harbor, la marine américaine a continué d’offrir son soutien médical, logistique, administratif et technique. Elle a aussi fourni des repas chauds et un hébergement temporaire aux marins canadiens. Le soutien continu de la marine américaine a permis le retour du NCSM Protecteur au Canada.

La mention élogieuse des Forces canadiennes à l’intention des unités est un prix de groupe servant à souligner le service distingué d’une unité militaire.

«Nos plus proches amis et alliés sont venus à notre secours sans hésiter. Les gestes posés par la marine de la région d’Hawaï et le USS Michael Murphy font foi de leurs capacités et de leurs convictions. Ils ont accompli bien au-delà de ce que leur devoir exigeait d’eux, et je suis heureux de saluer leur dévouement pour assurer le retour sain et sauf de notre personnel», a déclaré par voie de communiqué le général Tom Lawson.
Le général Tom Lawson, chef d’état-major de la Défense

Pour sa part, le commandant de la Marine royale canadienne, le vice-amiral Mark Norman a indiqué être reconnaissant du «soutien exceptionnel» de la marine américaine «dans un moment difficile. Notre efficacité en mer tient de notre interopérabilité de longue date avec nos alliés et partenaires, et je peux vous assurer que nous continuerons d’entretenir des rapports étroits à l’avenir».

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.