Le Chef d’état-major de la Défense visite les soldats de l’opération Calumet dans la péninsule du Sinaï

0

Le Général Tom Lawson, chef d’état-major de la Défense, a rendu visite lundi 18 mai au personnel des Forces armées canadiennes (FAC) déployé dans le cadre de l’opération CALUMET, qui constitue la participation du Canada à la Force multinationale et Observateurs (FMO) dans la péninsule du Sinaï.

L’opération CALUMET comprend environ 70 membres des FAC basés au Camp nord de la FMO à El Gorah, en Égypte. Le contingent canadien fournit à la FMO des officiers d’état-major influents et a récemment accru son effectif d’environ 30 policiers militaires et membres du personnel de soutien.

Faits en bref

L’Unité de la police militaire de la Force multinationale et Observateurs (UPMFMO) est la force de police de la FMO, qui offre des services de police à près de 1 700 membres du personnel militaire et civil, et à environ 500 travailleurs égyptiens et d’autres nationalités affectés aux camps de la FMO.

Le Canada possède un contingent dans la FMO depuis le 1er septembre 1985.

Depuis mars 2014, le commandant de la Force de la FMO est le major-général Denis Thompson, qui est le deuxième officier général des FAC nommé à ces fonctions. Son prédécesseur des FAC, le major-général Robert Meating, a servi en qualité de commandant de la Force de la FMO de mars 2001 à mars 2004.

Dans ses fonctions au sein de l’UPMFMO, la police militaire des Forces canadiennes s’acquitte du contrôle de la circulation, effectue des patrouilles, et mène des enquêtes, des inspections et des perquisitions. Elle est également responsable des programmes de prévention de la criminalité et de la sécurité générale dans les camps Nord et Sud de la FMO.

Le groupe de la police militaire des Forces canadiennes est reconnu dans le monde entier pour ses qualités d’excellence, de professionnalisme, d’intégrité et de transparence.

La Force multinationale et Observateurs est une organisation internationale indépendante qui assume des responsabilités relatives au maintien de la paix dans le Sinaï. Elle a été constituée en 1981 par les États-Unis, l’Égypte et Israël, et chargée de superviser la mise en œuvre de l’annexe 1 (l’« Annexe sur la sécurité ») du traité de paix israélo-égyptien.

Participent à l’opération CALUMET des experts dans des domaines comme la logistique, le génie et l’instruction, de même qu’une unité de surveillance des vols. Le service de surveillance des vols reçoit régulièrement des comptes rendus sur la position des appareils de la FMO, et il transmet des avis de circulation aérienne, des bulletins d’information météorologiques et des plans de vol. Le groupe d’observateurs de la FMO se sert d’hélicoptères et de petits aéronefs à voilure fixe pour ses nombreux déplacements dans la zone de la mission. L’équipe canadienne offre donc un soutien essentiel à la mission.

Citations

«Les Canadiens peuvent être fiers du travail des membres des Forces armées canadiennes dans le contexte de l’opération CALUMET, de même que de leurs contributions substantielles aux activités de maintien de la paix dans la péninsule du Sinaï. Leurs efforts manifestent l’engagement constant de collaboration du Canada avec nos partenaires et alliés envers le soutien des efforts de maintien de la paix et de la sécurité au Moyen-Orient.», a déclaré le Général Tom Lawson, chef d’état-major de la Défense

«C’est un honneur pour nous, membres du personnel de la mission au Sinaï, que de recevoir le Chef d’état-major dans le contexte de l’opération CALUMET. Son séjour parmi nous représente une occasion de montrer la valeur que les membres des Forces armées canadiennes apportent à la Force multinationale et Observateurs en soutien à cette mission multinationale de maintien de la paix.», a déclaré quant à lui le Colonel Stéphane Boivin, commandant de de la Force opérationnelle El Gorah.

Les commentaires sont fermés.