Le Premier ministre Harper a reçu l’Aga Khan à Ottawa

24
Le Premier ministre Stephen Harper rencontre Son Altesse l’Aga Khan au 24, promenade Sussex, à Ottawa, le 26 mai 2015 (Deb Ramson/PMO)
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Le Premier ministre Stephen Harper a tenu [mardi 26 mai] une rencontre productive avec Son Altesse l’Aga Khan, qui était en visite à Ottawa en sa qualité d’imam (chef spirituel) de la communauté ismaélienne.

Durant la rencontre, le Premier ministre Harper a encore une fois offert à l’Aga Khan ses plus sincères condoléances pour l’attaque terroriste lâche perpétrée contre des musulmans ismaéliens au Pakistan plus tôt au cours du mois. Les deux dirigeants ont discuté de la menace que posent les extrémistes violents ainsi que leur persécution et leurs meurtres de minorités religieuses et ethniques. Ils ont également parlé des efforts visant à accroître le soutien au développement international dans le monde, y compris de l’amélioration de la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants.

Le Premier ministre a réaffirmé la volonté du Canada de continuer à travailler avec l’Aga Khan dans des domaines d’intérêt commun, notamment par le biais de son partenariat avec la Fondation Aga Khan Canada.

«Ce fut un honneur d’accueillir encore une fois Son Altesse l’Aga Khan au Canada et de renouveler notre amitié de longue date. Nous déplorons tous deux les atrocités commises par les extrémistes violents à l’endroit des minorités religieuses et culturelles. Le Canada, de concert avec ses alliés, continuera d’appuyer et de défendre activement les droits de la personne et l’éradication de la persécution.» Le Premier ministre Stephen Harper

Faits saillants

La plus récente rencontre entre le Premier ministre Harper et l’Aga Khan a eu lieu en septembre 2014, dans le cadre d’une cérémonie marquant l’ouverture officielle du Centre ismaélien et du Musée de l’Aga Khan à Toronto, en Ontario.

L’Aga Khan est le 49e imam héréditaire des musulmans ismaéliens chiites dans le monde. On compte plus de 100 000 musulmans ismaéliens au Canada.

L’Aga Khan s’est vu accorder officiellement le statut de citoyen honoraire au mois de mai 2010, durant une visite officielle au Canada.

En février 2014, l’Aga Khan est devenu le premier chef spirituel à prendre la parole devant une séance conjointe du Parlement du Canada.

Le gouvernement du Canada et la Fondation Aga Khan Canada coopèrent dans le cadre de projets de développement réalisés partout dans le monde, notamment en Afghanistan, au Pakistan et en Afrique de l’Est. Leur collaboration s’est avérée particulièrement marquée dans la promotion de la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants – l’une des principales priorités du Canada en matière de développement – notamment en Afghanistan, au Mali, au Mozambique, au Pakistan et en Tanzanie.

Mise sur pied en 1980, la Fondation Aga Khan Canada est un organisme de bienfaisance canadien enregistré et une filiale du Réseau Aga Khan de développement mondial, un groupe d’organismes de développement ayant chacun leurs mandats respectifs en vue de favoriser le développement dans ses dimensions sociales, économiques et culturelles. Présents dans 30 pays, ces organismes ont pour mission commune d’améliorer les conditions de vie et les possibilités des personnes pauvres, sans égard à leur religion, leur origine ou leur sexe.

Le Canada est l’un des plus importants pays donateurs en réponse aux crises humanitaires en Irak et en Syrie, et son aide permet de fournir des vivres, de l’eau potable, des abris, des services d’assainissement et d’hygiène, de même que des articles médicaux et de secours, de protéger les victimes de violence sexuelle et de violence sexiste ainsi que d’améliorer l’accès des enfants à l’éducation dans les régions touchées par les conflits.

Notre partenariat de longue date en matière de développement a été mis en évidence en mai 2014, lorsque l’Aga Khan a participé au Sommet Sauvons chaque femme, chaque enfant, qui s’est tenu à Toronto et au cours duquel Son Altesse a prononcé un discours-programme.