Un militaire canadien de la Seconde Guerre mondiale inhumé avec les honneurs militaires aux Pays‑Bas

0

Le soldat Albert Laubenstein, militaire canadien décédé au cours de la Seconde Guerre mondiale dont les restes ont été identifiés au printemps, a été inhumé aujourd’hui avec les honneurs militaires au cimetière de guerre canadien Bergen-op-Zoom à Noord-Branbant, dans les Pays-Bas.

Des membres de la famille du Sdt Laubenstein, ainsi que des représentants du gouvernement du Canada et des Forces armées canadiennes (FAC) étaient présents.

Faits en bref

·         Le Sdt Laubenstein est né à Saskatoon (Saskatchewan), le 28 mars 1914, et s’est joint à l’Armée canadienne en 1940. Il a servi au sein du 102e Bataillon de l’Artillerie royale canadienne, du 4e Régiment d’artillerie antiaérienne légère, du Corps d’infanterie royal canadien et du Régiment Lincoln et Welland.

·         Le Sdt Laubenstein a été tué la vie lors de la bataille de Kepelsche Veer, le 26 janvier 1945. Son corps a été enterré avec soins dans un cimetière de champ de bataille qui ne pouvait pas être retrouvé après la guerre. Il est parmi les 50 pertes qu’a subies le Régiment Lincoln et Welland pendant cette bataille. Il avait 30 ans au moment de sa mort.

·         Le nom du Sdt Laubenstein est noté sur le panneau 10 du monument commémoratif de Groesbeek au cimetière de guerre de Groesbeek dans les Pays-Bas. Le monument rend hommage, par nom, à plus de 1 000 membres des forces terrestres du Commonwealth qui ont perdu la vie pendant la campagne dans le Nord-Ouest de l’Europe entre la période de la traversée de la Seine, à la fin août 1944, et la fin de la guerre en Europe, et dont les tombes sont inconnues.

·         Au mois de juin 2014, un amateur de recherches avec détecteur de métal a découvert les restes du Sdt Laubenstein sur la rive sud de la Meuse, près de Sprang-Capelle, aux Pays-Bas. 

·         On a pu identifier le Sdt Laubenstein à l’aide de dossiers dentaires, de contexte historique et d’artefacts. Les auxiliaires et les odontologistes médico-légaux du Corps dentaire royal canadien ont vérifié l’identification effectuée par l’unité de récupération et d’identification de l’Armée royale des Pays-Bas.

·         Le Musée canadien de la guerre soulignera cette histoire à la prochaine exposition « Histoire orale – Un siècle de services canadiens de dentisterie militaire », qui sera présentée du 12 mai au 15 novembre 2015.

·         On compte 1 118 militaires du Commonwealth de la Seconde Guerre mondiale commémorés dans le cimetière de guerre canadien Bergen-op-Zoom, dont 968 Canadiens.

·         La Commonwealth War Graves Commission entretient les sépultures de 1,7 million de militaires du  Commonwealth, hommes et femmes, qui sont morts au cours des deux guerres mondiales.   La Commission est présente dans plus de 23 000 endroits dans 153 pays de tous les continents, à l’exception de l’Antarctique.

·         Le mois de mai 2015 marque le 70e anniversaire de la libération des Pays Bas et la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe (jour de la Victoire), et les funérailles militaires du Sdt Laubenstein font partie des cérémonies commémoratives connexes.

·         Le ministère des Anciens combattants a offert du soutien aux membres de la famille du Sdt Laubenstein militaires et a coordonné leur participation aux funérailles.

Citations
« Les funérailles militaires du soldat Albert Laubenstein constituent pour nous une occasion d’honorer avec dignité son courage et son sacrifice. Nous sommes enfin en mesure de rendre hommage à ce héros canadien et de démontrer à sa famille que ce sacrifice ne sombrera pas dans l’oubli. »
L’honorable Jason Kenney, Ministre de la Défense nationale
« Aujourd’hui, le soldat Laubenstein a été porté en terre parmi ses compagnons d’armes, avec le respect et la dignité qu’il mérite tant. En rappelant son courage, nous nous souvenons des sacrifices consentis par les hommes et femmes remplis de courage qui ont servi leur pays et leur rendons hommage. »  
Lieutenant-général Hainse, Commandant de l’Armée canadienne

Les commentaires sont fermés.