Une délégation afghane va rencontrer des talibans au Qatar

0
Avec le printemps, reviennent les talibans (Photo: Archives/45eNord.ca)
Avec le printemps, reviennent les talibans (Archives/45eNord.ca)

Une délégation du gouvernement afghan va rencontrer des représentants des talibans au Qatar pour participer à une conférence sur la paix alors que la saison des combats fait rage en Afghanistan, a-t-on appris samedi auprès d’un responsable.

Vingt responsables afghans ont quitté l’Afghanistan pour le Qatar où ils doivent participer samedi et dimanche à la conférence organisée par le mouvement pacifiste Pugwash, a dit à l’AFP Abdul Hakim Mujahid, premier adjoint du Haut conseil pour la paix, un organisme gouvernemental afghan chargé des contacts avec les insurgés.

Il s’agit de discussions ouvertes sur les négociations de paix en Afghanistan. Il y aura des représentants afghans, pakistanais et des talibans, a dit M. Mujahid.

Dans un communiqué diffusé vendredi soir, les talibans ont confirmé leur participation à ces rencontres qui selon eux porteront sur les problèmes de l’Afghanistan. Les insurgés ont envoyé une délégation de huit personnes au Qatar.

Le mouvement insurgé souhaite délivrer personnellement le message d’une nation opprimée, poursuit le communiqué en ajoutant que des délégations des talibans ont déjà été envoyé précédemment pour des conférences similaires en Franc et au Japon.

Toutefois, les talibans ont précisé que la participation de l’Émirat islamique (nom officiel du mouvement taliban) ne signifie pas la tenue de négociations de paix. Le communiqué précise encore que les participants assistent à la réunion à titre individuel et non pour un camp ou un gouvernement.

Le ministère qatarien des Affaires étrangères a indiqué samedi dans un communiqué que la Qatar accueillait des pourparlers de réconciliation pour tenter d’assurer au peuple afghan la sécurité, la paix et la stabilité.

Cette annonce intervient en pleine saison des combats en Afghanistan, avec de violents combats ces derniers jours notamment autour de Kunduz dans le nord du pays.

Les talibans posent plusieurs conditions avant d’accepter l’ouverture de pourparlers de paix, dont le départ de tous les soldats étrangers d’Afghanistan.

Or l’Otan maintient encore 12.500 soldats en Afghanistan dans le cadre de la mission Soutien résolu pour la formation de l’armée afghane.

Les dirigeants afghans multiplient les efforts diplomatiques depuis plusieurs semaines avec les puissances régionales comme le Pakistan, l’Inde, l’Arabie Saoudite ou encore la Chine pour tenter de créer un consensus et des conditions favorables pour l’ouverture de négociations avec les insurgés talibans.

Mais à plusieurs reprises les talibans ont démenti l’ouverture imminente de pourparlers suggérée par des informations de presse.

La Conférence Pugwash sur la science et les affaires mondiales, basée au Canada, a obtenu le prix Nobel de la paix en 1995 pour ses activités sur le désarmement nucléaire.

Les commentaires sont fermés.