USA: les femmes de l’école des Rangers redoublent la première partie (VIDÉO)

0
Les huit militaires américaines pour être les premières femmes à réussir la formation d'élite des Rangers n'ont pas réussi à se qualifier du premier coup (US Army News and Media)
Les huit militaires américaines pour être les premières femmes à réussir la formation d’élite des Rangers n’ont pas réussi à se qualifier du premier coup (US Army News and Media)

Les huit militaires américaines toujours en lice pour être les premières femmes à réussir la formation d’élite des Rangers vont devoir redoubler la première partie de la formation, a-t-on appris lundi de source militaire.

Comme 101 hommes participant à la même session, elles n’ont pas réussi à se qualifier du premier coup pour la suite de la formation (du combat en montagne) et vont devoir revenir à leur point de départ.

Leurs chances ne sont pas complètement compromises. En moyenne, 37% des militaires qui ont décoché la prestigieuse qualification ont recommencé au moins une partie, selon l’armée de terre.

Cent quinze hommes ont réussi à se qualifier directement pour le combat en montagne, et 35 ont été éliminés définitivement.

C’est la première fois que des femmes parviennent à rentrer à l’école des Rangers, une formation de deux mois extraordinairement exigeante réservée aux militaires dotés d’un physique et un moral d’acier.


US Army News and Media)

Les femmes sont jugées sur les mêmes défis physiques que les hommes, toute adaptation en fonction du sexe étant absolument exclue par l’armée de terre.

L’ouverture expérimentale de l’école des Rangers aux femmes s’inscrit dans le cadre de la décision du président Barack Obama, en 2013, d’ouvrir aux femmes tous les postes de combat.

Les différentes composantes de l’armée sont en train de mener tests et évaluations pour déterminer s’il y a des unités qui, pour des raisons opérationnelles, resteront réservées aux hommes.

Elles devront rendre leur copie à l’automne 2015, pour que l’administration tranche définitivement début 2016.

Dans un autre grand corps d’élite de l’armée américaine, les Marines, des femmes ont réussi cette année à se qualifier physiquement pour le combat, mais uniquement pour les positions sous le grade d’officier.

Aucune n’a réussi à se qualifier pour le combat au grade d’officier.

Selon le Pentagone, 15% des militaires américains sont des femmes. Pour l’instant, elles ont accès à 90% des postes existants.

Les commentaires sont fermés.