Visite surprise du Premier ministre Harper en Irak (PHOTOS/VIDÉO)

0

Le Premier ministre Stephen Harper s’est rendu en Irak samedi 2 mai dans une visite surprise qui l’a amené à rencontrer son homologue irakien Haïdar al-Abadi et le président de la région autonome du Kurdistan, Massoud Barzani, pour discuter de la contribution et de la collaboration militaire du Canada au sein de la coalition internationale contre le groupe armé État islamique.

«Le Premier ministre al-Abadi et moi avons eu des discussions productives aujourd’hui sur nos efforts communs pour démanteler l’EIIS et pour répondre aux besoins en matière de développement et d’aide humanitaire auxquels fait face l’Irak, a dit Stephen Harper lors de sa visite qui s’est organisée dans le plus grand secret. Le Canada ne demeurera pas les bras croisés alors que l’EIIS menace les Canadiens et commet des actes barbares de violence et d’injustice en Irak contre des civils innocents. Nous continuerons d’aider l’Irak à combattre l’EIIS en tant que membre de la coalition international contre ce groupe terroriste. Nous accroîtrons également notre soutien humanitaire vital pour atténuer les souffrances causées par l’EIIS.»

Le Premier ministre Harper a annoncé 139 millions $ en aide humanitaire supplémentaire pour aider les populations touchées par les conflits.

Cette aide supplémentaire doit répondre aux besoins des personnes touchées par les conflits en Irak et en Syrie, mais aussi dans les pays voisins.

Plus particulièrement, 39 millions $ iront envers des efforts en Irak; 19,55 millions $ iront envers des efforts en Syrie; 10,65 millions $ iront envers des efforts au Liban; et 9,3 millions $ iront envers des efforts en Jordanie. Le solde, de 60,5 millions $, ira envers des initiatives qui appuient plusieurs pays.


Arrivée au palais présidentiel irakien

Accompagné de son ministre de la Défense nationale Jason Kenney, Stephen Harper s’est par la suite rendu à Erbil, où il a rencontré le président de la région autonome du Kurdistan, Massoud Barzani et le Premier ministre Nechirvan Barzani.

Il y avait une garde d’honneur des combattants peshmergas et un essaim de médias kurdes, qui ont diffusé l’événement en direct à la télévision.

Près de 70 membres des forces spéciales canadiennes qui aident à la formation des forces kurdes sont dans la région, et il n’est pas encore clair si le Premier ministre les a rencontré.

Le ministre des Affaires étrangères Rob Nicholson s’était rendu en Irak début mars, peu avant la prolongation de la mission militaire dans la région.

Le ministre avait indiqué que ce voyage aiderait le gouvernement à évaluer la possibilité de prolonger son engagement militaire au sein de la la coalition qui lutte contre les djihadistes du groupe armé État islamique.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.