Yémen: raids aériens et combats terrestres

0
Un char détruit, le 22 mai 2015 à Dar Saad, dans la ville yéménite d'Aden (sud)(Saleh Al-Obeidi/AFP)
Un char détruit, le 22 mai 2015 à Dar Saad, dans la ville yéménite d’Aden (sud)(Saleh Al-Obeidi/AFP)

L’aviation de la coalition, menée par l’Arabie saoudite, a lancé samedi de nouveaux raids contre des positions de rebelles chiites Houthis à travers le Yémen, alors que le sud du pays a connu des combats terrestres.

Des dépôts d’armes relevant des Houthis ont été pris pour cible dans la localité de Ghoula, de la province d’Omrane, située au nord de Sanaa, ont indiqué des résidents.

Ces raids surviennent au lendemain de bombardements intensifs de dépôts d’armes de rebelles aux alentours de Sanaa.

La campagne aérienne dure depuis près de deux mois qui n’ont été marqués que par une trêve de cinq jours, initiée par l’Arabie saoudite, pour permettre l’arrivée de l’aide humanitaire aux civils.

À Hajja, plus au nord, un rassemblement de Houthis a été bombardé, laissant douze morts parmi les combattants chiites, ont rapporté des témoins.

D’autres raids ont visé des positions rebelles dans la région de Dhamar, dans le centre du Yémen, selon des responsables locaux.

Dans le sud, l’aviation a visé des rebelles engagés dans des combats contre des combattants de tribus près d’Ataq, capitale de la province de Chabwa, selon des sources militaires.

Ces combats ont fait 28 morts: 17 Houthis et 11 combattants tribaux, ont affirmé ces sources.

À Aden, capitale du sud, des affrontements se sont produits aux entrées nord, est et ouest de la ville entre rebelles et combattants fidèles au président Abd Rabbo Mansour Hadi, ont indiqué d’autres sources militaires.

Les commentaires sont fermés.