Changement de garde à la tête du Royal 22e Régiment (PHOTOS/VIDÉO)

0

C’est un double changement qui a eu lieu lundi 15 juin à la Citadelle de Québec, alors que le Royal 22e Régiment se renouvelait avec l’arrivée d’un nouveau colonel et d’un nouveau sergent major régimentaire.

Après six ans passés à la tête du Royal 22e Régiment, le major-général (ret.) Alain Forand a cédé sa place au lieutenant-général (ret.) Richard Evraire. L’adjudant-chef Jean-Marc Godin a également remis la canne régimentaire à son successeur, l’adjudant-chef Martin Colbert.

Près de 150 membres des différentes unités du Royal 22e Régiment et de sa Musique se sont retrouvés sur le terrain de parade de la Citadelle de Québec pour souligner la passation de pouvoir entre les quatre hommes.

Sous la présidence du Lieutenant-gouverneur du Québec, Pierre Duchesne, et avec la présence du commandant de l’Armée canadienne, le lieutenant-général Marquis Hainse, du commandant du Collège des Forces canadiennes, le brigadier-général Richard Giguère et du commandant de la Génération du personnel militaire (ancienne Académie canadienne de la Défense), le major-général Éric Tremblay, les commandants sortant et entrant ont rapidement échangé l’étendard du régiment, avant de signer le parchemin officialisant le changement.

Soulignant, en entrevue avec 45eNord.ca, le travail accompli au niveau du dialogue entre les trois bataillons de la régulière et les deux de la réserve, le major-général (ret.) Alain Forand a également précisé avoir voulu «qu’on forme une grande famille régimentaire, pas seulement les gens qui sont en service, mais aussi les vétérans».

Également président de l’Institut de la CAD, le lieutenant-général (ret.) Richard Evraire, délaissera ce poste en février 2016 pour mieux se concentrer sur son rôle au Royal 22e Régiment et promet de poursuivre ce qu’a entrepris le général Forand, en plus de vraiment regarder à ce que le régiment ne manque aucun évènement important. Il faut dire qu’avec le centenaire de la Première Guerre mondiale et l’implication du «22e Bataillon (canadiens-français)», les prochaines années risque fort d’être riches en activités.

Je me souviens.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.