Des images d’éxecutions de l’État islamique au service du Parti conservateur

0

Ces images ont une nouvelle fois choqué l’opinion publique: des prisonniers en cage sur le point d’être noyés, d’autres sur le point d’être tués à l’aide d’un bazooka, ou encore d’autres alignés sur le point de se faire exploser la tête à l’aide d’explosifs… l’horreur quasi-quotidien des images diffusées par le groupe armé État islamique a atteint un sommet. Et ces images sont relayées par le Parti conservateur dans une de leur publicité.

La publicité en question critique les libéraux, et notamment son chef Justin Trudeau. Uniquement diffusée en anglais sur YouTube et Facebook, la publicité soulève des questions sur l’utilisation à des fins partisanes d’images de propagande terroriste.

Débutant sur des images d’exécutions (visages non floutés) avec une musique à la gloire des combattants, la publicité de 40 secondes enchaîne avec une interview de Justin Trudeau sur la CBC au cours de laquelle il s’engage à retirer les troupes canadiennes de combat présentes en Syrie et en Irak, puis sur une phrase choc comme quoi le chef libéral n’est «pas prêt» à diriger le Canada.

Même s’il est directement visé par la publicité conservatrice, le chef libéral n’a pas voulu alimenter la controverse, laissant aux Canadiens «le choix de décider en octobre prochain s’ils veulent un gouvernement, un parti qui utilise le terrorisme comme façon de trouver des avantages politiques».

Un peu plus énervé, le député néo-démocrate Alexandre Boulerice s’est indigné de l’utilisation de ces images par les Conservateurs.

«Pour le NPD, c’est absolument épouvantable. Je pense que le mot ignoble peut être utilisé dans un tel cas. Ça prouve encore une fois que les conservateurs sont prêts à tout et à n’importe quoi pour essayer de marquer des points politiques. Je trouve ça vraiment pitoyable et j’espère que la politique canadienne ne va pas sombrer dans de tels excès», a affirmé le député de Rosemont-La Petite-Patrie en interview sur Radio-Canada.

Nullement démonté par ces critiques, le porte-parole de la campagne des conservateurs, Corey Teneycke, a justifié l’utilisation de ces images au cours d’une entrevue accordée à Global. «Ces messages sont rigoureusement exacts, tant en ce qui concerne les massacres perpétrés par l’EI qu’en ce qui concerne les propos de Justin Trudeau, a soutenu le porte-parole, ajoutant du même souffle que les médias ont «eux aussi diffusé de telles images du groupe armé dans leurs bulletins de nouvelles».

Le journaliste a alors répliqué: «Mais vous ne rapportez pas des nouvelles. Vous faites de la publicité.», ce à quoi M. Teneycke a humblement répondu: «Nous sommes meilleurs que les nouvelles parce qu’on dit la vérité.»

«La vérité est ailleurs», dit un célèbre slogan…

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.