L’ouverture d’une ambassade américaine à Cuba serait imminente

0
Des sénateurs républicains américains rencontrent le numéro 2 de Cuba, Miguek Diaz-Canel (Cuba MinRex)
Des sénateurs républicains américains rencontrent le numéro 2 de Cuba, Miguek Diaz-Canel (Cuba MinRex)

Une délégation de parlementaires républicains des États-Unis s’est réunie samedi à La Havane avec le vice-président cubain, Miguek Diaz-Canel, échangeant sur le réchauffement en cours entre les deux pays et l’embargo américain toujours en vigueur, selon un communiqué officiel.

Le numéro 2 de l’île communiste « a reçu samedi les républicains Jeff Flake, Susan Collins et Patrick Roberts, sénateurs respectivement de l’Arizona, du Maine et du Kansas, qui effectuent une visite à Cuba », a précisé ce communiqué, lu par le présentateur du journal télévisé local.

Au cours de cette rencontre, « il y a eu un échange sur l’avancée du processus d’actualisation du modèle économique et social de notre pays et sur le contexte actuel des relations entre Cuba et les Etats-Unis, notamment la nécessité de mettre fin à l’embargo » appliqué par Washington depuis 1962.

Josefina Vidal, directrice générale pour les Etats-Unis au ministère cubain des Affaires étrangères et chef de la délégation cubaine dans les négociations en cours, a participé à cette réunion.

Les sénateurs, arrivés vendredi sur l’île, ont aussi rencontré le ministre des Affaires étrangères Bruno Rodriguez.

Le communiqué cubain a souligné que Jeff Flake, membre du Comité des relations extérieures du Sénat, est le principal promoteur de la « Loi de liberté de voyage à Cuba » proposée fin janvier au Congrès pour lever les restrictions aux visites de citoyens américains dans ce pays.

Cuba et les Etats-Unis ont annoncé en décembre le lancement d’un processus de rétablissement de leurs relations diplomatiques, suspendues en 1961 pendant la Guerre froide.

Depuis, plusieurs délégations de parlementaires se sont rendues sur l’île pour y rencontrer des responsables locaux.

La levée de l’embargo, que seul le Congrès à majorité républicaine peut décider, est l’une des conditions posées par La Havane pour une normalisation de ses relations avec Washington.

L’ouverture d’une ambassade américaine à Cuba serait imminente

L’ouverture de la première ambassade américaine en 54 ans à La Havane serait «imminente», selon le sénateur républicain Jeff Flake, qui est revenu dimanche d’un périple à Cuba avec deux collègues du Sénat.

Le sénateur de l’Arizona, qui s’est rendu sur l’île cubaine avec ses homologues du Maine, Susan Collins et du Kansas, Pat Roberts, pour enquêter sur les progrès des négociations entre Washington et La Havane, dans le cadre de leur rapprochement diplomatique historique, a prédit que l’ambassade américaine serait ouverte dans un avenir rapproché après avoir rencontré le ministre des Affaires étrangères cubain Bruno Rodriguez et la directrice générale pour les États-Unis au ministère, Josefina Vidal, M. Flake .

M. Flake se réjouit de travailler à rétablir les relations diplomatiques entre les deux pays, un objectif qui sera bientôt atteint, a-t-il avancé lors d’une entrevue avec l’Associated Press avant son retour à Washington.

Les commentaires sont fermés.