Harper: visite fructueuse en Pologne et annonce d’une visite éclair au NCSM Fredericton en Baltique

0
Varsovie (Pologne) – Le Premier ministre Stephen Harper rencontre des militaires canadiens après une cérémonie au cours de laquelle il a déposé une couronne sur la tombe du Soldat inconnu, pendant sa visite bilatérale en Pologne. (Jason Ransom/CPM)
Varsovie (Pologne) – Le Premier ministre Stephen Harper rencontre des militaires canadiens après une cérémonie au cours de laquelle il a déposé une couronne sur la tombe du Soldat inconnu, pendant sa visite bilatérale en Pologne. (Jason Ransom/CPM)

Le premier ministre canadien s’est rendu en Pologne où il a discuté de la sécurité régionale et des moyens à prendre pour resserrer les liens déjà entre les deux pays, notamment avec l’accord commercial Canada-Union européenne, et où, curieusement, c’est la première ministre polonaise qui a annoncé la visite du premier ministre canadien au NCSM Fredericton, en exercice dans la mer Baltique.

La visite du chef du gouvernement canadien en Pologne du 8 au 10 juin faisait suite au Sommet du G7 en Allemagne les 7 et 8 juin. Elle a été précédé de d’une visite en Ukraine le 6 juin où il est débarqué dans une véritable poudrière, alors que les combats meurtriers s’intensifiaient dans l’est du pays. Après Varsovie, le premier ministre Harper conclura sa tournée européenne à la Cité du Vatican et à Rome, les 10 et 11 juin, où il aura notamment une rencontre avec le pape François.

En Pologne, le premier ministre Harper a rendu hommage aux citoyens polonais et canadiens qui se sont sacrifiés en combattant côte à côte pendant la Deuxième Guerre mondiale, en participant à une cérémonie au cours de laquelle une couronne a été déposée au pied de la tombe du Soldat inconnu.

Puis, aux cotés de la première ministre polonaise Ewa Kopacz ce mardi, il a réaffirmé la solidarité du Canada et de ses alliés, unis contre le président russe, Vladimir Poutine.

Varsovie (Pologne) – Le Premier ministre Stephen Harper et Ewa Kopacz, Première ministre de Pologne, prononcent une allocution au Pałac na Wodzie pendant la visite bilatérale du Premier ministre Harper en Pologne. (Jason Ransom/CPM)
«Le Canada et la Pologne entretiennent des relations bilatérales et commerciales exceptionnelles. Mes discussions avec le Premier ministre Kopacz, le Président Komorowski et le Président élu Duda ont renforcé notre collaboration constante, qui comprend le soutien que nous donnons à l’Ukraine, notre participation aux mesures d’assurance de l’OTAN en Europe centrale et en Europe de l’Est et l’approfondissement des liens commerciaux.», a déclaré le premier ministre canadien.

Surprise, Mme Kopacz a ensuite rapporté aujourd’hui durant une déclaration conjointe avec Stephen Harper une visite qui n’avait pas été annoncé du premier ministre canadien mercredi à la frégate canadienne NCSM Fredericton qui participe aux exercices militaires BALTOPS 2015 avec les forces de l’OTAN dans la mer Baltique.

Au cours de sa visite, sa troisième visite au cours de son mandat, le Premier ministre Harper a annoncé la signature d’une déclaration d’intention entre le ministère de la Défense nationale du Canada et le ministère de la Défense nationale de la République de Pologne, indiquant l’engagement commun des deux pays à renforcer leur coopération en matière de défense, à promouvoir la sécurité et à contribuer à la paix internationale.

À cette fin, le Canada et la Pologne amorceront des dialogues stratégiques pour explorer des moyens qui leur permettraient de collaborer davantage dans divers domaines, notamment la formation bilatérale et multilatérale, le placement et les échanges internationaux de personnel, l’instruction militaire, le développement des capacités de défense d’États tiers et l’échange d’information, explique le communiqué du bureau du premier ministre canadien.

Le Premier ministre a aussi annoncé que le Canada fournirait du personnel au quartier général du Corps multinational Nord-Est, situé à Szczecin, en Pologne.

La Pologne est un allié important du Canada qui y a déployé en 2014 une cinquantaine de militaires dans le cadre d’une mission d’entraînement de l’OTAN. Stephen Harper avait d’ailleurs développé une relation étroite avec Donald Tusk, le prédécesseur du président Komorowski, qui est devenu l’an dernier président de l’Union européenne.

Le Canada a été le premier pays à ratifier le protocole d’adhésion de la Pologne à l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN). Les Forces armées canadiennes ont mené des douzaines d’activités de formation avec leurs homologues polonais au cours de la dernière décennie. Jusqu’à maintenant, plus de 400 officiers supérieurs polonais ont été formés au Canada. Un certain nombre de membres du personnel militaire canadien habitent et travaillent en Pologne et depuis un an, plus de 200 soldats canadiens sont basés en Pologne, pour s’entraîner aux côtés des troupes polonaises au sein de la force terrestre du Canada déployée en Europe centrale et en Europe de l’Est dans le cadre de l’Opération RÉASSURANCE.

«Jadis séparés par un rideau de fer, le Canada et la Pologne entretiennent maintenant, et ce depuis longtemps, des relations positives en matière de défense. La déclaration d’intention signée aujourd’hui témoigne de notre volonté d’explorer une collaboration plus poussée dans divers domaines, notamment en ce qui concerne la formation, l’instruction militaire, le développement des capacités en matière de défense et l’échange d’information.» , a souligné au cours de sa visite le premier ministre Harper.

La diaspora polonaise au Canada est estimée à environ un million de personnes.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.