Le colonel St-Louis prend les commandes du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada (PHOTOS/VIDÉO)

0

Le colonel Dany Fortin a cédé sa place de commandant du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada, basé à Valcartier, au colonel Michel-Henri St-Louis, vendredi 26 juin 2015.

Lors de la cérémonie présidée, une fois n’est pas coutume, par le brigadier-général Stéphane Lafaut, commandant de la 2e Division du Canada, le colonel Fortin a été promu au grade de brigadier-général et prendra la direction de l’État de Washington, où il occupera le poste de général commandant adjoint – Opérations du 1er Corps de l’Armée américaine.

En interview pour 45eNord.ca, le brigadier-général Fortin a assuré que les troupes qu’il a supervisé au cours de ses deux années de commandement sont prêtes à être déployées. Ce dimanche 28 juin, un premier contingent d’un total de 220 membres du groupe-compagnie parachutiste du 3e Bataillon Royal 22e Régiment, quittera le Canada pour la Pologne, dans le cadre de l’Opération REASSURANCE.

De plus, le Quartier général du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada sera déployée dans le sud de l’Europe cet automne pour prendre la tête d’une brigade multinationale lors du plus gros exercice de l’OTAN depuis des décennies: TRIDENT JUNCTURE.

«Je vois ça comme un excellent défi. C’est un défi exceptionnel qu’on propose à cette brigade d’agir comme QG d’une brigade multinationale et qui intègre une série de pays de l’OTAN», a mentionné à ce sujet le nouveau commandant de la brigade, le colonel Michel-Henri St-Louis.

Fort de plus de 4.500 militaires, le 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada a été, au cours des dernières années, particulièrement sollicitée par le gouvernement du Canada. En plus de la fin de la mission en Afghanistan, plusieurs membres sont partis en Haïti pour l’Opération HAMLET, tandis que l’ensemble de la brigade s’est entraînée dans le cadre de sa montée en puissance opérationnelle.

«Nombreuses années ont été passées en Afghanistan et on peut voir encore que certains ont de la difficulté à se réintégrer, confie le brigadier-général Fortin […] et comme j’ai déjà dit à mes chefs subordonnés, il faut les encourager à parler, ils doivent chercher de l’aide. Il faut que tous nos soldats regardent à leur gauche, à leur droite… y a quelqu’un qui a peut-être besoin d’aide!».

Allons-y!

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.