Le NCSM Fredericton participe à l’exercice BALTOPS 2015

0

Le NCSM Fredericton s’est joint aujourd’hui à l’exercice BALTOPS 2015 dans le cadre de son déploiement pour l’opération REASSURANCE, la réponse du Canada à l’agression militaire du régime Poutine envers l’Ukraine et sa posture menaçante en Europe de l’Est.

Sous le commandement du Groupe maritime permanent de l’OTAN 2 (SNMG2), le NCSM Fredericton participera à l’exercice maritime multinational du 5 au 20 juin 2015. L’exercice est conçu pour améliorer la souplesse opérationnelle et l’interopérabilité, de même que pour démontrer la détermination de l’OTAN et des forces partenaires à défendre la région baltique.

Faits en bref

Durant l’exercice BALTOPS 2015, le NCSM Fredericton continuera à opérer avec les alliés et partenaires de l’OTAN dans un vaste contexte international.

Le NCSM Fredericton commandera les activités de guerre anti-sous-marine pour l’un des groupes opérationnels de l’exercice. Il s’entraînera avec les forces membres et non-membres de l’OTAN pour ce qui est de la défense aérienne, de l’interdiction maritime, de la guerre anti sous-marine et des opérations amphibie dans un environnement interarmées multinational.

Le NCSM Fredericton est la première frégate modernisée à être déployée en appui aux objectifs du gouvernement du Canada et sa participation à l’exercice BALTOPS 2015 permettra de mettre en œuvre ses capacités améliorées en matière de surveillance et de partage d’information.

L’exercice BALTOPS 2015 comprend 50 unités maritimes, 61 aéronefs et environ 700 membres de la force terrestre provenant de 17 nations de l’OTAN et pays partenaires, ce qui en fait le plus important exercice annuel multinational se déroulant dans la région baltique. Les pays participants incluent la Belgique, le Canada, le Danemark, l’Estonie, la Finlande, la France, l’Allemagne, la Géorgie, la Lettonie, la Lituanie, les Pays Bas, la Norvège, la Pologne, la Suède, la Turquie, le Royaume-Uni et les États Unis.

À l’heure actuelle, le SNMG2 se compose du NCSM Fredericton (337), du navire amiral américain USS Vicksburg (CG 69) et du navire turc TCG Göksu (F 497).

Les Groupes maritimes permanents de l’OTAN sont des forces maritimes multinationales et intégrées, composées de navires de divers pays alliés. Ces navires sont mis à la disposition de l’OTAN en tout temps pour effectuer diverses tâches allant d’exercices aux missions opérationnelles. Ils aident aussi à établir une présence alliée, démontrer la solidarité, faire des visites diplomatiques dans divers pays, appuyer l’engagement des partenaires et fournir un éventail de capacités militaires navales à l’appui des missions en cours.

L’opération REASSURANCE fait référence aux activités militaires entreprises par les Forces armées canadiennes visant à appuyer les mesures d’apaisement de l’OTAN en fournissant des capacités militaires pour l’instruction, les exercices, les démonstrations et les tâches attribuées par l’OTAN. Ces mesures sont fondées sur les principes de la défense, de la dissuasion et de la désescalade.

Depuis qu’il a pris la relève du NCSM Toronto en janvier au sein du SNMG2, le NCSM Fredericton a participé à des patrouilles de lutte contre le terrorisme menées par l’OTAN ainsi qu’à des activités connexes dans la mer Méditerranée, la mer Noire, l’Atlantique du Nord et la mer Baltique.

En novembre 2014, le NCSM Fredericton terminait ses activités de remise en état dans le cadre de la modernisation et prolongation de la vie des frégates de la classe Halifax. Les capacités du navire sont maintenant améliorées et mises au point, et comprennent un nouveau système de gestion de combat, une nouvelle capacité de radar, un nouveau système de guerre électronique, une mise à jour des communications et des missiles, de même qu’un nouveau système de gestion des plateformes intégré.

Le NCSM Fredericton est une frégate de classe Halifax dotée d’un équipage de 250 personnes de tous les grades, d’un hélicoptère CH124 Sea King et d’un détachement aérien.

Citations

«La participation du Fredericton, entièrement modernisé, à l’exercice BALTOPS aide la Marine royale canadienne à maintenir son état de préparation et à travailler de manière interopérable avec nos alliés et partenaires. Elle renforce également, la capacité collective de l’OTAN à répondre aux menaces et aux situations d’urgence, tout en contribuant à la paix et la sécurité régionale.», a déclaré le ministre de la Défense nationale, Jason Kenney.

«À titre de plus important exercice multinational ayant lieu dans la région baltique, l’exercice BALTOPS 2015 représente une excellente occasion d’entraînement pour le NCSM Fredericton. Notre participation au sein du groupe opérationnel nous permettra de continuer à mettre au point nos nouvelles capacités et à améliorer notre rendement, tout en établissant et en maintenant des liens de coopération avec l’alliance.», a déclaré pour sa part le capitaine de frégate Jeff Murray, commandant du NCSM Fredericton.

Les commentaires sont fermés.