Le Premier ministre Harper annonce un investissement de 28 millions $ pour la BFC Bagotville

0
Le Premier ministre Stephen Harper, accompagné de Denis Lebel, ministre de l’Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales et ministre de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, et de l’Adjudant-chef Patrice Rioux, converse avec le Colonel Sylvain Ménard, commandant de la Base des Forces canadiennes (BFC) Bagotville, à son arrivée à la BFC Bagotville, avant d’annoncer un soutien destiné à l’amélioration de l’infrastructure essentielle de la base. (Jason Ransom/CPM)
Le Premier ministre Stephen Harper, accompagné de Denis Lebel, et de l’Adjudant-chef Patrice Rioux, converse avec le Colonel Sylvain Ménard, commandant de la Base des Forces canadiennes Bagotville, avant d’annoncer un soutien destiné à l’amélioration de l’infrastructure essentielle de la base. (Jason Ransom/CPM)

Le Premier ministre Stephen Harper a aujourd’hui annoncé un soutien de près de 28 millions $ destiné à la réfection de la Base des Forces canadiennes (BFC) Bagotville, située dans la région du Saguenay, au Québec.

Le soutien annoncé aujourd’hui doit servir à construire de nouvelles unités de logement et à rénover les unités de logement existantes, à mettre à niveau les aérodromes et les pistes, ainsi qu’à améliorer la signalisation. Le gouvernement dit estimer qu’au cours des deux prochaines années, ces projets créeront 270 emplois.

Réparations sur le terrain d’aviation – fraisage et resurfaçage de la piste perpendiculaire existante: 11,66 millions $
Réparations sur le terrain d’aviation – études pour le drainage du terrain d’aviation et réparations: 1,54 million $
Logements de militaires – nouvelle construction: 8 millions $
Logements de militaires – rénovations: 4 millions $
Quartiers militaires – rénovation et modernisation intérieures: 2 millions $
Signalisation et revêtement: 770 000 $

Durant sa visite, le Premier ministre a rencontré des membres des Forces armées canadiennes et les a remerciés de leurs efforts en vue de protéger les Canadiens au pays et à l’étranger et de leur participation à la lutte contre le terrorisme djihadiste. Les récentes missions appuyées par la BFC Bagotville comprennent la défense quotidienne de l’espace aérien nord-américain sous l’égide du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) ainsi que le soutien à la participation du Canada aux efforts de la coalition mondiale contre l’État islamique en Irak et en Syrie dans le cadre de l’opération IMPACT.

La BFC Bagotville est l’hôte de la 3e escadre, mais aussi de la 2e escadre expéditionnaire.

La Station de Bagotville fut construite en juillet 1942 pour l’entraînement des pilotes et la protection des installations d’Alcan et des centrales hydroélectriques de la région durant la Deuxième Guerre mondiale, d’où sa devise « Défendez le Saguenay ».

Fermée à la fin de la guerre, elle fut rouverte en 1951 en tant que base d’entraînement pour les escadrons destinés à la Division canadienne en Europe et pour soutenir les opérations de défense aérienne des nouvelles forces canado-américaines qui devinrent le Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) en 1958.

À la suite de l’application du concept d’escadre au sein de l’Aviation, la 3e Escadre, qui a successivement servi le Canada à Zweibrücken (en Allemagne) de 1952 à 1968 et à Lahr (aussi en Allemagne) de 1988 à 1992, fut reconstituée à Bagotville en avril 1993.

«Notre gouvernement demeure résolu à faire en sorte que nos soldats aient accès à l’infrastructure moderne dont ils ont besoin pour réussir les tâches très difficiles que nous leur demandons d’accomplir. L’annonce d’aujourd’hui nous aidera à veiller à ce que la Base des Forces canadiennes Bagotville continue d’être dotée d’installations sûres, modernes et sécuritaires durant de nombreuses années», a déclaré par voie de communiqué le Premier ministre Stephen Harper.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.