Le programme de conversion des VBL III en monuments commémoratifs progresse bien

0

Le ministre des Anciens Combattants Erin O’Toole a salué mercredi 17 juin le travail accompli par la Compagnie Canada et ses partenaires dans l’érection de répliques du véhicule léger blindé (VLB III) en vue de commémorer le service des vétérans de la mission du Canada en Afghanistan.

La Compagnie Canada avait annoncé le lancement du programme en novembre dernier et avait indiqué alors que les monuments du VBL III seront construits à partir de vrais VBL III des Forces armées canadiennes dont toutes les composantes fonctionnelles auront été retirées.

Sous la présidence de Tom Jenkins, le Programme du Monument du VLB III est l’œuvre d’un groupe de volontaires ayant à cœur de rendre hommage aux 40.000 membres des Forces armées canadiennes qui ont servi dans la guerre en Afghanistan. Aujourd’hui, un Monument du VLB III est exposé au Corus Quay, à Toronto. Au cours des prochains mois, ces monuments seront installés dans des villes et collectivités un peu partout au pays.

«Les vétérans canadiens ont consacré leur vie à la protection de nos valeurs dans le monde. Le Programme du Monument du VLB III permet aux collectivités canadiennes d’honorer leur service hors du commun. Je félicite la Compagnie Canada et les entreprises partenaires qui ont uni leurs efforts pour faire de ce projet une réalité», a déclaré le ministre O’Toole. «Le gouvernement du Canada est heureux d’appuyer ce programme alors qu’il se déploie d’un bout à l’autre du pays.»

Jusqu’à présent, 30 demandes ont été formulées et 20 autres groupes ont manifesté un intérêt pour acquérir un LAV III. Le coût de chacun d’entre eux, incluant l’installation, est de 15.000 $.

«Le VLB III est un symbole puissant et durable de la mission en Afghanistan. Les vétérans de cette guerre sont toujours parmi nous et nous croyons que ces monuments maintiendront leur service au premier plan dans la conscience collective canadienne», a souligné Blake Goldring, fondateur de la Compagnie Canada et président et chef de direction de la Société de gestion AGF. «Les collectivités canadiennes qui souhaitent reconnaître la contribution de nos vétérans ont maintenant une occasion de le faire, et nous nous réjouissons de commencer le processus de déploiement des monuments du VLB III un peu partout au pays.»

«Ce projet a été motivé par la passion pour bon nombre d’entre nous qui tenions à ce que les vétérans de la guerre en Afghanistan soient reconnus publiquement pour leur service et leur sacrifice. Nous sommes aussi reconnaissants du soutien que nous ont accordé nos partenaires, nos commanditaires et le gouvernement du Canada», a ajouté Tom Jenkins, président du comité directeur du Programme du Monument du VLB III. Peter Devlin, président du Collège Fanshawe et ancien commandant de l’Armée canadienne a déclaré «en tant que militaire à la retraite des Forces armées canadiennes et président du Collège Fanshawe, je suis heureux que nos étudiants et nos vétérans aient l’occasion de participer à ce programme qui commémore la contribution de nos compatriotes canadiens en Afghanistan. Le Collège Fanshawe est fier d’être le premier établissement d’enseignement à travailler sur les monuments du VLB III qui, à l’origine, ont été construits et assemblés ici, à London.»

Composition du comité directeur

  • La Compagnie Canada, entreprise à but non lucratif dont la mission est de soutenir les militaires canadiens, agit à titre de directeur du projet.
  • General Dynamics Land Systems Canada, fabricant du VLB III, est un partenaire clé dans cette collaboration.
  • Le Collège Fanshawe: Les étudiants du Collège Fanshawe ont participé à la création des éléments de réplique des monuments et ils recevront des crédits d’études pour leur travail.
  • Militex CoatingsInc. est l’entreprise qui assemblera les monuments.
  • Melloul Blamey Construction Inc. fournira des consultants en conception et installation pour les dalles de béton et les plaques commémoratives.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». En Afghanistan, en Haïti, dans l'Arctique, aux États-Unis, ou un peu partout au Canada, il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action.