Syrie: les Kurdes coupent la route d’approvisionnement de l’EI vers Raqqa et contrôlent la frontière de Tall Abyad vers la Turquie

0
Les Unités de protection du peuple kurde (YPG) ont coupé la route reliant la sortie sud de Tall Abyad à Raqa (compte Twitter/@Awyermahabad)
Les Unités de protection du peuple kurde (YPG) ont coupé la route reliant la sortie sud de Tall Abyad à Raqa (compte Twitter/@Awyermahabad)

Les combattants kurdes syriens ont coupé lundi une route d’approvisionnement vitale pour les djihadistes entre la localité de Tall Abyad, à la frontière turque, et Raqqa, fief du groupe État islamique dans le nord de la Syrie, a affirmé à l’AFP un commandant.

Les Unités de protection du peuple kurde (YPG) ont coupé la route reliant la sortie sud de Tall Abyad à Raqa, a déclaré à l’AFP le commandant kurde Hussein Khojer.

« Tall Abyad est encerclé et les (djihadistes) de Daech (acronyme en arabe du groupe État islamique) n’ont pas d’issue pour s’enfuir », a ajouté par téléphone ce responsable posté près de Tall Abyad.

Selon lui, les forces kurdes appuyées par des rebelles syriens ont avancé vers la ville par l’est et l’ouest. Les YPG ont fait mouvement à partir de Kobané (à l’ouest) et Jaziré (à l’est), pour faire la jonction au sud de Tall Abyad, a-t-il précisé.

Pour sa part, Cherfane Darwich, porte-parole du groupe rebelle Bourkane al-Fourat qui combat aux côtés des YPG, a indiqué que l’alliance anti-EI avait avancé à la lisière de la ville à l’est et au sud.

Il y a des combats très violents avec Daech, a-t-il assuré à l’AFP, en précisant que 19 jihadistes avaient été tués lundi.

Il a confirmé que les forces kurdes et leurs alliés rebelles avait coupé la route au sud de Tall Abyad, à la hauteur d’Aïn Issa.

Selon le commandant Khojer, les forces kurdes sont soutenues par des raids aériens de la coalition menés par les États-Unis.

La majorité des civils de Tall Abyad ont fui en raison de la violence des combats.


Les forces conjointes des FSA et des YPG chassent les djihadistes des villages entourant Tal Abyad (Vidéo ANHA)

Les Kurdes ont pris le contrôle du poste-frontière d’Akçakale-Tall Abyad

Les combattants kurdes ont aussi repris lundi soir aux djihadistes du groupe État islamique (EI) le contrôle du poste-frontière entre la ville turque d’Akçakale et la ville syrienne de Tall Abyad, a constaté un photographe de l’AFP.

Plusieurs combattants des Unités de protection du peuple (YPG), dont les forces sont déjà parvenues lundi à couper une route d’approvisionnement vitale pour les jihadistes entre Tall Abyad et leur fief de Raqa, ont pris position en fin d’après-midi dans la partie syrienne du poste-frontière, a ajouté ce photographe.

Pour la deuxième journée consécutive, au moins 3.000 Syriens qui fuient les combats pour le contrôle de Tall Abyad ont été autorisés lundi par les autorités turques à franchir la frontière via ce poste d’Akçakale (sud).

Selon les estimations, près de 20.000 Syriens ont franchi la frontière turque depuis la semaine dernière dans ce secteur.

Inquiet d’un nouvel afflux de réfugiés sur son territoire, le gouvernement islamo-conservateur turc ne leur avait jusque-là ouvert sa frontière qu’au compte-gouttes.

La Turquie, qui a rompu avec le régime syrien du président Bachar al-Assad, est le principal pays d’asile des réfugiés syriens qui fuient la guerre civile. Elle en accueille aujourd’hui officiellement plus de 1,8 million.

Les commentaires sont fermés.