TRADEWINDS 2015: Les plongeurs de la Marine royale canadienne s’entrainent au Belize (VIDÉO)

0
Le Matelot Drew Griffith, (d) de la Marine royale du Canada, et l'enseigne Charles Francisco de la Garde côtière du Belize se préparent à entrer dans l'eau une plongée ensemble pendant la phase maritime, la phase II de l'exercice Tradewinds 2015 (Mass Communication Specialist 1re classe Dan Meaney/US Navy)
Le Matelot Drew Griffith, (d) de la Marine royale du Canada, et l’enseigne Charles Francisco de la Garde côtière du Belize se préparent à entrer dans l’eau une plongée ensemble pendant la phase maritime, la phase II de l’exercice Tradewinds 2015 (Mass Communication Specialist 1re classe Dan Meaney/US Navy)

L’Unité de plongée Atlantique de la Flotte de la Marine royale canadienne s’entraînent avec les plongeurs mexicains et du Belize, un petit pays situé en Amérique centrale, au sud du Mexique et à l’est du Guatemala, dans le cadre de la phase II de l’exercice TRADEWINDS 2015, rapporte le ministère américain de la Défense.

« Nous avons travaillé avec 14 pays en phase I», a déclare le matelot canadien Josh Oldford. « Maintenant, lors de la phase II, nous nous entraînons avec les plongeurs de la Marine mexicaine et la Garde côtière du Belize. Ça a été une grande expérience. »

La formation comprend des jours dans la salle de classe à étudier des sujets tels que la physiologie de la plongée, les signaux de plongée de premiers soins et les techniques de recherche.

Puis, la classe terminée, les plongeurs se dirigent vers la mer pour pratiquer diverses techniques, notamment la technique de ‘recherche circulaire’.

La recherche circulaire est une technique de recherche propre à la recherche sous-marine où une ligne est fixée à un élément d’ancrage et où un ou plusieurs plongeurs effectuent un balayage circulaire de 360 ​​degrés à partir de l’endroit où a été fixée la ligne.

Mais « Les ‘recherches circulaires’ sont juste une des nombreuses procédures de recherche que nous faisons ensemble », déclare pour sa part l’enseigne Charles Francisco de la Garde côtière du Belize. «La formation est utile, mais je pense que l’impact le plus durable de TRADEWINDS de cette année sont les amitiés que nous avons noués. »

TRADEWINDS 2015

Les Forces armées canadiennes participent à l’exercice TRADEWINDS 2015, un exercice multinational dirigé par les États-Unis et qui se déroule dans les Caraïbes du 31 mai au 24 juin, impliquant plusieurs organismes chargés des interceptions maritimes et de la sécurité terrestre.

L’exercice Tradewinds 2015 (EXTW15) est un exercice de formation parrainé par le United States Southern Command (USSOTHCOM) qui a lieu chaque année dans les Caraïbes. L’exercice se déroule en deux phases principales. La phase I, axée sur l’aspect naval a été menée à St Kitts à partir du 30 mai au 9 Juin 2015.

La phase II, axée sur des opérations terrestres orientées a finalement été lancée le 15 juin et se poursuivra jusqu’au 24 juin.

les pays participants sont, outre le Belize, le Canada et les États-Unis, les Barbudes, la République dominicaine, Grenade, la Jamaique, St. Kitts et Nevis, St. Vincent et les Grenadines, le Suriname, Trinidad et Tobago, le Mexique et le Royaume-Uni.


TRADEWINDS 15 (Vidéo/Forces armées canadiennes)

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.