Ukraine, terrorisme, climat, et engagement envers les femmes: Stephen Harper fait son bilan du G7

0
Le Premier ministre Stephen Harper et son épouse Laureen alors qu'ils étaient accueillis par Angela Merkel, Chancelière de l’Allemagne, et Joachim Sauer (Ph. D.) à leur arrivée à Schloss Elmau pour le Sommet du G7 de Schloss Elmau. (PMO)
Le Premier ministre Stephen Harper et son épouse Laureen alors qu’ils étaient accueillis par Angela Merkel, Chancelière de l’Allemagne, et Joachim Sauer (Ph. D.) à leur arrivée à Schloss Elmau pour le Sommet du G7 de Schloss Elmau.(PMO)

Le Premier ministre Stephen Harper a conclu aujourd’hui un voyage de deux jours à Elmau, en Allemagne, où il a pris part au Sommet du G7 de 2015. Au cours du sommet, les dirigeants des pays du G7 ont discuté des grands défis en matière de politique étrangère et de sécurité, notamment de l’agression constante de la Russie en Ukraine, ainsi que de la menace que présente l’État islamique en Irak et en Syrie (EIIS), dit le communiqué du bureau du premier ministre.

Ce sommet au Château Elma, en Bavière, les 7 et 8 juin 2015 était le 2e depuis l’exclusion des Russes. Le format du G8 est redevenu le G7, comme avant la fin de la guerre froide, quand Moscou a été suspendu du groupe en 2014, à la suite de la réunification de la Crimée avec la Russie et de l’escalade de la crise ukrainienne.

Le Sommet du G7 réunit dorénavant une fois par année les dirigeants du Canada, de la France, de l’Allemagne, de l’Italie, du Japon, du Royaume-Uni, des États-Unis et de l’Union européenne.

Cette année, fermeté face à la Russie, lutte contre le terrorisme, avancées sur le climat, engagements envers les femmes, sont les principaux points d’accord dégagés par les dirigeants du G7 réunis en Allemagne sous la houlette d’Angela Merkel, selon le communiqué final du sommet.

«Je suis ravi des résultats du Sommet du G7 de cette année. Les membres se sont unis afin de montrer leur solidarité dans la poursuite des efforts pour faire pression sur la Russie jusqu’à ce qu’elle se retire du territoire ukrainien et leur engagement à mettre en échec les groupes terroristes tels que l’EIIS et Boko Haram.», a déclaré le premier ministre Stephen Harper

Ukraine

« Préoccupés par la récente intensification des combats » dans l’est de l’Ukraine, le G7 a réitéré son « appel au plein respect du cessez-le-feu et au retrait des armes lourdes » prévu dans les accords négociés en février à Minsk.

« La durée des sanctions » contre Moscou « devrait être clairement liée à la mise en oeuvre intégrale » de ces accords « et au respect de la souveraineté de l’Ukraine par la Russie ».

« Ces sanctions pourront être levées dès lors que la Russie honorera ces engagements. Cependant, nous sommes également prêts à prendre d’autres mesures restrictives pour augmenter le coût pour la Russie si ses actions le rendent nécessaire », selon le communiqué.

Terrorisme

« Face au phénomène des combattants terroristes étrangers, la lutte contre le terrorisme (…) devra demeurer la priorité de la communauté internationale dans son ensemble », estime le G7, appuyant la coalition internationale » contre le groupe Etat islamique en Irak et en Syrie.

« Nous réaffirmons notre détermination à vaincre ce groupe terroriste et à lutter contre la propagation de son idéologie de haine. Nous sommes solidaires de tous les pays et de toutes les régions touchées par la brutalité d’actes terroristes, notamment l’Irak, la Tunisie et le Nigeria » dont les dirigeants ont pris part aux discussions lundi.

« La lutte contre le terrorisme et le financement du terrorisme constitue une priorité majeure du G7 », ajoutent les dirigeants, promettant de « renforcer la coordination de (leur) action ».

Conformément à l’engagement du Canada de lutter contre le crime organisé transnational, le chef du gouvernement canadien a aussi annoncé un soutien supplémentaire pour combattre les réseaux criminels qui cherchent à favoriser le passage de clandestins par voie maritime vers le Canada.

«Notre gouvernement demeure déterminé à assurer la sûreté et la sécurité des Canadiens. C’est pourquoi ce fut un plaisir d’annoncer un soutien supplémentaire pour lutter contre les réseaux de passage de clandestins, qui peuvent nuire à notre intégrité territoriale, qui mettent des vies en danger et qui présentent une menace directe à la sécurité du Canada.», a déclaré Stephen Harper.

Économie

Les dirigeants ont également rappelé que la croissance économique demeure modeste et qu’elle est de plus en plus inégale. Ils ont exploré les moyens que les pays du G7 pourraient prendre pour diriger les efforts visant à renforcer la reprise économique, particulièrement en stimulant la demande à court terme et en mettant en œuvre des réformes structurelles, indique aussi le bureau du premier ministre canadien.

En outre, sur les questions de développement, dont la sécurité alimentaire, la santé et l’autonomisation économique des femmes, le premier ministre Harper a exhorté ses partenaires du G7 à poursuivre l’action mondiale en cours sur la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants. Les dirigeants ont examiné les meilleurs moyens de réagir aux futures crises de santé publique mondiales, particulièrement à la lumière des leçons tirées de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest.

2015 G7 Declaration En

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.